Actualités

Robert Charlebois: 50 ans plus tard, toujours au top

Une collaboration de Alain Lacasse

Robert Charlebois – photo: robertcharlesbois.com

Robert Charlebois – photo: robertcharlesbois.com

13 décembre 2013 (QIM) – Le 9 décembre dernier, Robert Charlebois, alias Garou le vrai, a présenté son nouveau spectacle 50 ans, 50 chansons à la Salle Albert-Rousseau de Québec.

Le grand Robert a conquis de manière éclatante un public de lundi soir qui ne demandait que ça. En grande forme physique et vocale, il a convié ses fans à une célébration musicale de haut niveau.

Pendant près de 2 heures, Charlebois s'est livré à un feu roulant, sans pratiquement de pauses entre les chansons. La première partie du spectacle était résolument rock. Du début avec "Engagement" jusqu'à "Les ailes d'un ange", Garou le vrai s'est déchaîné sans laisser aucun répit aux spectateurs subjugués par une telle performance. Ce premier segment a séduit le public par des arrangements renouvelés pour "Dolorès" (bravo au violoniste et multi instrumentiste Tommy Gauthier pour sa rafraîchissante contribution) et une version country de "Ent' deux joints".

La finale de cette première moitié du concert a été marquée par une prestation quasi improvisée de la chanson "Madame Bertrand". N'ayant pu dénicher une spectatrice avant le spectacle de Québec pour la portion vocale féminine de son célèbre succès, Charlebois s'est désolé de la situation devant le public. C'est à ce moment que Mme Danielle Grégoire, de Gatineau, a proposé au chanteur de l'accompagner. Comme ça, « sur le fly »! Et ça a très bien fonctionné. En guise de reconnaissance, le Grand Robert nous a offert en prime sa "Miss Pepsi" et nous a laissé reprendre notre souffle pendant l'entracte.

La deuxième partie du spectacle s'est avérée du même tonus. Place à d'autres succès marquant de Garou 1er: "Je rêve à Rio", "Conception", "J't'aime comme un fou", un enchaînement particulièrement réussi entre "California" et "Lindberg" et plusieurs autres. Notons les interprétations remarquables de "Je reviendrai à Montréal" et "Ordinaire" par l'artiste. Mais la surprise a été d'entendre Charlebois interpréter "Le violent seul" (Chus tanné!).

Ce genre de surprises, ou cadeaux (pourquoi pas? Noël approche), s'est poursuivi au premier rappel quand le Grand Robert nous a chanté "Le révolté". Un titre rare dans ses spectacles. Il quitta la scène après "Te v'là".

Mais Robert Charlebois est revenu pour clore de belle façon ce spectacle soulignant ses 50 ans de carrière. Après deux titres récents ("Satisfaction" et "Ne pleure pas si tu m'aimes"), la seconde partie se termina par la magnifique chanson, fort appropriée à ce moment de l'année, "Marie-Noël".

Garou 1er nous a offert un spectacle remarquable. Un des meilleurs que j'ai vus de sa part (et j'ai assisté à plusieurs d'entre eux). Ses musiciens et son équipe technique ont été à la hauteur. Un bravo particulier à Benoît Dion pour la qualité sonore du concert. Si l'occasion se présente, allez voir le spectacle 50 ans, 50 chansons de Robert Charlebois. Vous passerez une belle soirée.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica