Actualités

Vibrant hommage à Piaf!

Une collaboration de Sophie Roy

Jil Aigrot

Jil Aigrot

19 novembre 2013 (QIM) – « Quoi qu'il arrive, ne le regrettez jamais » – Édith Piaf. Personne dans la salle du Petit Champlain n'a regretté sa soirée en compagnie de Jil Aigrot le 9 novembre dernier. La chanteuse cannoise a rendu un vibrant hommage à la grande dame de la chanson française, Édith Piaf. Cette soirée soulignait notamment les 50 ans de sa mort.

Si vous avez vu le film La Vie en rose du cinéaste Olivier Dahan, vous avez déjà entendu Jil Aigrot. C'est elle qui interprète la voix chantée d'Édith Piaf dans le film.

« Édith » en tournée

Le spectacle Édith présenté en France, au Japon, en République tchèque, aux États-Unis et au Canada est constitué d'une trentaine de chansons de la Môme. Le défi, comme dans tout spectacle-hommage, est de ne pas imiter le célèbre personnage. Jil Aigrot ne tombe pas dans le piège. Bien que sa voix ressemble à celle de Piaf, Aigrot réussit grâce à une interprétation authentique et intense à nous transporter dans l'univers musical et personnel d'Édith Piaf.

Jil Aigrot et le producteur Gil Marsalla ont imaginé une scénographie originale qui contribue au succès du spectacle. Un grand écran habille tout le fond de scène. Des images de Paris et des photos inédites d'Édith Piaf y sont projetées. Aigrot se ballade, au gré des textes, entre les différentes zones du décor: un bistrot, un parc ou une rue de la cité parisienne.

Sous le ciel de Paris

Jil Aigrot entre en scène seule. Elle regarde une image de la Seine projetée derrière elle et entonne la chanson "Le Moineau", a cappella. C'est ainsi, dans cette mise en scène sobre évoquant les débuts de la Môme, que le spectacle commence. Aigrot est ensuite rejointe par son accordéoniste qui arrive en traversant la salle. Ils jouent ensemble "La Java de Cézigue" et "L'accordéoniste". Le spectacle s'intensifie avec l'arrivée des 3 autres musiciens - un pianiste, un contrebassiste et un percussionniste.

La première partie du programme est consacrée à des chansons moins connues, tirées du répertoire du début de la carrière de Piaf comme "J'm'en fous pas mal", "Paris", "Les Ports" et "T'es beau tu sais". Pendant que défilent sur l'écran des images de Montmartre, de Pigalle, des Champs-Élysées et autres quartiers parisiens, Jil Aigrot enchaine les pièces les unes après les autres. Nous sommes ainsi plongés dans le Paris des années 40 et 50. La première partie se termine sur des airs et des ambiances de fêtes foraines avec "La Fête continue".

Ses grands succès

Dans un décor de music-hall, Jil Aigrot et ses musiciens nous offrent, après l'entracte, les plus grands succès d'Édith Piaf. Debout au centre de la scène, vêtue d'une robe de velours noir, Aigrot personnifie la célèbre chanteuse en concert. "Mon Manège à moi", "Padam" et "L'homme à la moto" ouvrent avec énergie cette deuxième partie. Pour interpréter "La Vie en rose", Jil Aigrot descend dans la salle. Elle s'adresse alors à nouspournous inviter à chanter avec elle ce grand classique. « Quand il me prend dans ses bras... » s'élève avec douceur de la salle. Moment d'émotion. Puis la chanteuse remonte en scène et poursuit avec "Mon Dieu", "Hymne à l'amour" et "Je ne regrette rien". Cette montée dramatique se conclut au rappel avec un arrangement actualisé et rythmé de la chanson "Milord".

Le public enchanté se lève. Moi aussi. Jil Aigrot a interprété avec brio ces mélodies mythiques qui ont fait battre le coeur de tant de gens. Elle a offert un vibrant hommage à l'artiste et à la femme qu'était Piaf. Aux amateurs de chanson française, si Édith revient au Québec, allez-y. Vous ne le regretterez pas.

Édith affichait complet pour les 3 représentations du 8, 9 et 10 novembre au Théâtre du Petit Champlain à Québec. Sherbrooke et Montréal ont également reçu l'artiste.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica