Actualités

De « Petits chanteurs » inspirants, mais trop sérieux!

Une collaboration de Sophie Roy

Les Petits Chanteurs du Mont-Royal

Les Petits Chanteurs du Mont-Royal

23 septembre 2013 (QIM) – Les voix des Petits Chanteurs du Mont-Royal se sont élevées dans l'église Saint-Roch le 15 septembre 2013. L'ensemble a clôturé l'International des musiques sacrées de Québec, après une tournée en Italie qui l'a notamment mené au Vatican. Il a présenté au public de Québec des oeuvres vocales polyphoniques, allant de chants grégoriens et de la Renaissance à des chants contemporains. La maîtrise est établie à l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal depuis 1956.

Des voix célestes

En première moitié, les 40 chanteurs de 8 à 17 ans livrent a capella des chants d'une grande beauté. Sous la direction de Gilbert Patenaude, ils interprètent de façon inspirante le "Kyrie" et le "Gloria" de la Messe « Douce mémoire » de Roland de Lassus. Leurs voix claires et pures rendent le "O Magnum mysterium" de Tomas Luis de Vittoria de manière céleste. Le tempo très lent adopté par le chef permet une audition claire de la pièce. Puis le choeur entame des motets de Bruckner et le "Pater Noster" de Verdi, composés au 19e siècle dans la même tradition de musique sacrée que les oeuvres précédentes. Les trois derniers Amen du "Pater Noster" chantés en decrescendo nous laissent un véritable sentiment de paix avant l'entracte.

Un chef exigeant

La direction de Gilbert Patenaude est fascinante. Il indique les nuances et les départs avec précision. Il sait ce qu'il veut entendre. Les jeunes chanteurs font preuve de discipline et d'attention en tout temps. Ils répondent au doigt et à l'oeil à leur maître. Celui-ci fait résonner toutes les voix avec richesse, des plus aigües aux plus graves.

Bémol

L'autre partie du programme est plus aride. Trop de temps est consacré à un répertoire contemporain difficile d'écoute. Les trois oeuvres - Poulenc, Vivier et Patenaude - demandent des efforts techniques et vocaux importants aux Petits chanteurs. Vivement les chants Gospel pour détendre et égayer leur prestation. Mais les chanteurs n'auront guère de répit. Les arrangements complexes des trois pièces Gospel exigent une grande concentration. Quel dommage! Nous aurions aimé voir ces jeunes garçons s'amuser en chantant et avoir plus de plaisir à chanter. Le concert se termine avec le magnifique "Ave Maria" de Jacques Arcadelt. Une belle découverte!

Un rendez-vous spécial en 2014

L'International des musiques sacrées de Québec a connu une bonne participation du public de Québec et de l'étranger. La directrice générale, Hélène Fortier, s'est réjouie de la présence de gens provenant de l'Abitibi, de Virginie et même d'Europe. Elle nous invite à l'édition 2014 qui soulignera le 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame de Québec. C'est un rendez-vous.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica