Actualités

Les Beach Boys à Expo-Québec: à la sauce Mike Love

Une collaboration de Alain Lacasse

Beach Boys

Beach Boys

26 août 2013 (QIM) – Le 21 août dernier, les Beach Boys étaient en spectacle à Expo-Québec. Leur dernière visite remontant à 1987, la foule s'est faite nombreuse pour ces retrouvailles.

Il n'y a pas à dire, le public a pleinement savouré chaque moment du concert de près de 2 heures. La formation californienne a été particulièrement généreuse en interprétant 35 chansons.

Toutefois, c'est l'an dernier que nous aurions dû voir les Beach Boys en spectacle à Québec. Leur tournée 50e anniversaire était d'un niveau nettement supérieur à ce que la troupe de Mike Love propose cette année. Primo: tous les membres, ou presque, survivants du groupe étaient sur scène. Secondo: la sélection des titres était beaucoup plus représentative du parcours artistique du plus grand groupe rock américain.

Depuis la fin de cette tournée, Mike Love, chanteur principal et membre fondateur, a décidé de reprendre sa petite formule bon marché avec Bruce Johnston et de laisser en plan les autres pionniers Brian Wilson, Alan Jardine et David Marks. Heureusement, ces derniers se sont réunis et sont présentement en tournée. Mais seul Love a le droit exclusif d'utiliser le nom Beach Boys.

La version Beach Boys de Mr. Love se rapproche de plus en plus de la formule groupe hommage. Le chanteur privilégie la période surf (1962 à 1965). La formation touche à peine (trois titres) du légendaire album "Pet Sounds" mais ignore le matériel fort riche composé entre 1969 et 1973. Néanmoins, les succès y sont: "Surfer Girl", "Surfin' USA", "Surfin' Safari", "Fun, Fun, Fun", "Help Me, Rhonda", "California Girls", "Good Vibrations", "Kokomo", etc.

Pour le concert d'Expo-Québec, nous avons eu droit à quelques petites surprises fort appréciées. Les Beach Boys ont notamment interprété la chanson "Wild Honey" (1967) et leur reprise du classique d'Eddie Cochran "Summertime Blues" (tiré du premier album du groupe "Surfin' Safari" en 1962).

Mike Love a encore une très bonne voix et beaucoup d'énergie. Par contre, la prestation vocale de Bruce Johnston décline d'année en année. Cependant, le guitariste solo a très bien interprété les partitions originales.

Une des belles surprises de ce spectacle concernait le batteur John Cowsills (ex-membre du groupe américain The Cowsills ("Indian Lake", "The Rain, the Park and Other Things", "Hair", etc.). En plus d'être un excellent musicien, il a une très bonne voix. Ses interprétations de "Darlin'" et "Wild Honey" étaient vraiment formidables.

Les autres étaient plutôt ordinaires. Le bassiste qui faisait la voix de falsetto n'était pas très convaincant. On s'ennuyait de Jeff Foskett qui était sur la tournée 50e anniversaire et qui accompagne Brian Wilson depuis des années. Bref, les musiciens de soutien des Beach Boys sont de calibre inférieur à ceux de Brian Wilson, exception faite du batteur.

Les éclairages et vidéos étaient bien mais rien de transcendant. D'autre part, le son était moyen. Pour les musiciens et le chanteur principal, c'était correct. Mais plutôt raté pour les harmonies vocales. L'interprétation de "God Only Knows" avec Carl Wilson sur écran géant était aussi bonne que l'année dernière.

Malgré tout, nous avons passé un bon moment. Le prix d'entrée pour Expo-Québec et ce spectacle était de 23$. Ça ne valait pas beaucoup plus que ça. On se rapproche de plus en plus du genre "Hommage aux Beach Boys".

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica