Actualités

Cash, Presley et les autres

Un commentaire de Richard Baillargeon

Shawn Barker

Shawn Barker

28 juin 2013 (QIM) – Pour un cinquième été, le Capitole de Québec présent le spectacle The Man In Black, un autre salut à une des légendes de la musique nord-américaine au Cabaret du Capitole jusqu'au 31 août. Comme Elvis Presley pour qui l'hommage Elvis Story a donné lieu à plus de mille représentations, Johnny Cash qui est personnifié sur scène par l'excellent Shawn Barker, a débuté sa carrière dans le giron de Sun Records à Memphis, au Tennessee.

C'est le jeudi 20 juin dernier que j'ai enfin pu constater, à l'occasion de la première de la saison 2013 de The Man In Black, ce qui fait vibrer les fans de Johnny Cash chaque été depuis 2009. Avec cinq musiciens et deux choristes, Barker effectue le survol d'un parcours musical qui s'est échelonné de 1954 à 2003. Pour ceux - et ils sont nombreux au Québec - qui n'ont pas eu la chance de voir monsieur Cash en direct, c'est une vraie aubaine: on a le Johnny Cash depuis les débuts des Tennessee Three jusqu'à celui des American Recordings sur une même scène.

On constate que même les gens qui ne sont pas des fans déclarés reconnaissent la plupart des chansons, en fredonnent certaines, frappent des mains lors des passages survoltés tout en appréciant les allusions à son épopée personnelle, notamment les « prison ballads » telles "I Got Stripes", "25 Minutes To Go" sans oublier le classique "Folsom Prison Blues". Outre les fameux "I Walk The Line", "Ring Of Fire" et "Get Rhythm", on reconnaît facilement les plus traditionnelles "Rock Island Line", "Orange Blossom Special" et "Ghost Riders In The Sky" dont ses interprétations ont aussi connu les honneurs du hit parade.

Contrairement à Elvis Story qui était une reconstruction fouillée et théâtralisée des étapes d'une carrière, The Man In Black est surtout une invitation à passer in abstentio une soirée avec Johnny Cash et ses musiciens qui débarquent au cabaret local. En guise de salut au public québécois, l'interprète a aussi ajouté la chanson "Bird On A Wire" de Leonard Cohen à son tour de chant. Dommage toutefois que les présentations et commentaires adressés à la foule le soient uniquement en langue anglaise. La complicité ne peut alors guère dépasser la pure appréciation du répertoire.

Le Capitole présente aussi pendant la saison estivale le nouveau spectacle de Martin Fontaine Elvis Experience, concentré sur les premières années du King à Las Vegas (1970-1972) à la salle voisine du Théâtre Capitole. Il y sera suivi de Queen Extravaganza.

À consulter

Le Capitole de Québec

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica