Actualités

Un saxo pour les gouverner tous

Une collaboration de Sophie Roy

L'Ensemble de saxophones de Québec

L'Ensemble de saxophones de Québec

17 mai 2013 (QIM) – L'Ensemble de saxophones de Québec a fait preuve d'audace en choisissant d'appeler son concert « un saxo pour les gouverner tous » inspiré de la citation célèbre de Tolkien « un anneau pour les gouverner tous »! Ce titre était évocateur du programme proposé le 5 mai dernier à la Cathédrale Holy Trinity de Québec.

L'ensemble a présenté la "Symphonie No 1" du compositeur hollandais Johan de Meij, communément appelée la symphonie Le Seigneur des anneaux. Cette symphonie, basée sur les romans de l'auteur anglais J.R.R. Tolkien et composée pour orchestre à vent en 1988, n'est pas la trame musicale des films de Peter Jackson. Pourtant, de prestigieux orchestres l'ont enregistrée, tels le London Symphony Orchestra, le North Netherlands Orchestra, le Nagoya Philharmonic Orchestra et l'orchestre à vent d'Amsterdam. Elle a reçu le Prix international de composition Sudler à Chicago en 1989.

L'Ensemble de saxophones de Québec (ESQ) a interprété l'arrangement pour 15 saxophones, piano et percussions de Jacques Larocque. Cette musique a 25 ans, mais elle est toujours contemporaine et surtout très expressive. Ses cinq mouvements reprennent les grands moments des aventures des personnages de la communauté de l'anneau:

  1. Le magicien (Gandalf)
  2. Lothlórien (La forêt des elfes)
  3. Gollum (Sméagol)
  4. Séjour dans les ténèbres (Les mines de la Moria – Le pont de Khazad-Dûm)
  5. Hobbits

Sous la direction de François Dorion, l'ensemble nous transporte efficacement dans l'univers fantastique et mythique de Tolkien. Des images surgissent tout au long de la pièce et évoquent des moments épiques de l'histoire ou décrivent des lieux et des personnages singuliers.

1. Le magicien (Gandalf)

Ce mouvement montre Gandalf sur son inséparable compère Gris poil, traversant des contrées insolites. Nous entendons la course du cheval, sa célérité. Nous comprenons l'urgence de la mission du magicien. La musique de Johan de Meij est ici très visuelle, comme tout au long de sa symphonie.

2. Lothlórien (La forêt des elfes)

L'orchestre recrée l'ambiance paisible de la forêt des elfes. Les instruments à percussions font entendre la vie grouillante au coeur de cette forêt: bruissement de feuilles, craquements secs, bruit des grillons et des insectes, présence d'un pic bois et envolée d'oiseaux. Plus les compagnons s'enfoncent dans la forêt, plus le mystère et la magie s'installent. Enfin, lorsqu'ils se retrouvent devant le magnifique château des elfes, la musique révèle, dans une finale lumineuse, la beauté et la magnificence des lieux.

3. Gollum (Sméagol)

Cette section dépeint les 2 personnalités de Gollum. La première partie est sombre et trouble comme son personnage, rongé par la peur de perdre son anneau si précieux. Nous sentons l'être nerveux, suspicieux qui se cache, fuyant quiconque peut lui soutirer l'anneau. Un gong sonne le changement de personnalité. La musique devient alors plus enjouée comme Sméagol, le hobbit insouciant, qui a conservé le goût de s'amuser. Un remarquable solo de saxophone soprano rend bien cet aspect de son caractère.

4. Séjour dans les ténèbres

Ce passage raconte la traversée de la communauté de l'anneau dans les mines de la Moria. Le suspense est omniprésent. Nous sentons la menace sourde: un malheur va arriver. La musique prend le rythme de la marche lente et longue des compagnons. Le rythme s'interrompt quand ils rencontrent des imprévus ou des embûches. Plus ils avancent, plus la musique s'intensifie. Elle culmine au moment où le magicien mène son terrible combat avec le monstre des ténèbres. Les deux disparaîtront dans une chute interminable dans un gouffre sans fin.

5. Hobbits

Ce dernier mouvement nous conduit dans la contrée verte et joyeuse des Hobbits, d'où montent de jolies mélodies, empreintes de sérénité. Le final fait appel à tous les musiciens de l'ensemble: ils réussissent à recréer avec succès tous les éléments de cette magistrale épopée.

Bravo à l'Ensemble de saxophones de Québec pour cette interprétation magnifique! J'ai déjà le goût de les réentendre.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica