Actualités

Kabakuwo: une expérience unique

Une collaboration de Jean-Marc Gaudreau

Kabakuwo

Kabakuwo

19 juin 2012 (QIM) - NDLR: Québec Info Musique a dépêché Jean-Marc au Festival de la chanson de Tadoussac 2012. Inspiré par les divers aspects de l'événement, celui-ci nous ramène un souvenir en forme de triptyque dont voici le premier volet.

Le Festival de la chanson de Tadoussac en était à sa 29e édition cette année. Comme l'an passé, le soleil s'est montré radieux tout au long de la fin de semaine, au plus grand plaisir des festivaliers. Plusieurs chapiteaux et salles de spectacle offraient des spectacles variés avec des valeurs connues et des jeunes de la relève.

Pour les plus audacieux, les organisateurs avaient prévu, encore cette année, un spectacle d'une grande originalité, se déroulant à l'écart du site du festival, dans une petite anse du Fjord du Saguenay, connue sous le nom de Anse à la barque. Pour s'y rendre, il fallait soit entreprendre une randonnée d'une trentaine de minutes dans un petit sentier montagneux, soit s'y rendre par la mer, à l'aide de zodiacs, kayaks ou autres bateaux de croisière.

Sur place, aucune scène, aucun siège, évitant d'altérer le décor naturel de l'anse. Tant les musiciens que les spectateurs s'installaient à leur guise sur les rochers. On ne peut rêver spectacle plus écologique. Bien sûr il faut accepter les avancées du XXIe siècle et une pile permettait d'alimenter micros et haut-parleurs. Question de permettre à tous, surtout ceux venus par mer, de bien entendre le spectacle.

La centaine de personnes présentes auront eu droit à une expérience hors du commun avec le groupe Kabakuwo. Cette formation musicale dont le nom signifie fantastique, mystérieux en langue Bambara est composée d'un Malien, d'un Sénégalais et de deux Québécois. Un à la contrebasse, un au tam-tam et deux aux koras, instrument traditionnel de la famille des harpes africaines.

Au programme, quelques créations originales et surtout de la musique mandingue, une région de l'Afrique de l'Ouest. Une musique parfaite pour ce décor enchanteur, toute en douceur et en poésie. Il fallait vivre cette expérience de se laisser bercer tant par cette musique que par les vagues du Saguenay pour ceux venus par la mer, de voir les gens disséminés sur les rochers et les kayakistes agglutinés en bande écouter en harmonie avec la nature cette musique du monde.

À voir en arrière-scène les silhouettes tourmentées par le vent des épinettes, regarder passer paresseusement un rorqual ou un beluga remontant le Fjord, tout en se laissant enchanter par le son envoûtant de la kora, jouée avec maestro par les deux interprètes, constituaient une expérience unique, autant visuelle que musicale.

Ce volet du festival n'en était pas à sa première édition. Et - une fois n'est pas coutume - il vaut la peine de souligner le commanditaire principal de cette activité, Otis excursions. C'est un peu beaucoup grâce à son capitaine, transportant bénévolement le matériel, les musiciens et les gens des médias, que cet événement a pu avoir lieu. Une expérience inoubliable dans un décor enchanteur.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica