Actualités

Le coffret aux trésors de la SRC

Un commentaire de Richard Baillargeon

75 ans - 75 chansons

À consulter
75 ans - 75 chansons

7 décembre 2011 (QIM) – À peine était-il sorti que le coffret "75 ans - 75 chanson / Radio Canada 1936-2011" suscitait les rumeurs les plus folles: était-il en rupture de stock? Certains détails avaient-ils échappé à l'équipe du volet juridique? Aurait-on accès à tout le contenu prévu dans les bornes interactives? Quoi qu'il en soit, on peut maintenant en trouver copies chez les disquaires depuis le 1er novembre et il est à espérer que tout se règle à la satisfaction des parties.

Pour le mélomane, la satisfaction se trouve dans l'écoute des perles qui émaillent ces 75 ans de radio, de télé et maintenant de facture numérique. Il faut dire que la radio publique a donné dans la diversité multimédia il y a belle lurette, créant le Service international de Radio Canada (devenu Radio Canada International) sur ondes courtes moins de 10 ans après sa création, puis divers médias d'appui: périodiques gratuits La semaine à Radio-Canada, Ici Radio-Canada, étiquettes de disques RCI et Transcription, et maintenant sites internet dont Espace.mu et les bornes Espace Musique.

Mais venons-en au contenu: les enregistrements de ces 75 chansons, la plupart de ces captations étant inédites sur disque, quelques-unes carrément historiques. S'il fallait donner une mention spéciale à un titre pour chacun des volumes du coffret, mes 5 étoiles iraient respectivement à

  • "Babalu" où Alys Robi laisse libre cours à sa fougue intuitive à l'occasion de l'inauguration du service international de Radio Canada en février 1945;
  • "Donnez-moi des roses" à laquelle Fernand Gignac donne un supplément d'émotion lors d'un passage à Vedettes en direct;
  • "Un musicien parmi tant d'autres" qui laisse transparaître une belle énergie du groupe Harmoniun, dans la chaleur de l'instantanéité, à la même émission en janvier 1975;
  • "Oxygène" que Diane Dufresne recrée littéralement lors de son spectacle Effusions qui est radiodiffusé depuis le Domaine Forget, sur les ondes d'Espace Musique à l'automne 2009;
  • "Grande brune" telle que créée initialement par Yann Perreau, sur des paroles d'Arthur H, lors de l'émission Les refrains... (trois p'tits points) en 2004.

Les autres trouvailles ne se comptent plus, que soit une rareté folklorique interprétée par Ovila Légaré à l'émission télévisée Les Cailloux; l'interprétation de Lucille Dumont lors de l'historique Gala de la chanson canadienne en février 1957 pour "Le ciel se marie avec la mer": de généreuses avalanches de harpe océanique donnent un lustre très dramatique à cette chanson dont la version commercialisée chez Pathé ployait sous les arrangements hollywoodiens. On a droit à un Charlebois « lâché lousse » avec ses musiciens lors de son passage à Zoom en mai 1971; idem pour Gilles Valiquette à Vedettes en direct en novembre 1974 et Jean Leloup au Gala de l'ADISQ 1991.

Quelques invités surprise se glissent au fil des plages: Jean Carignan accompagne Jacques Labrecque, Mara Tremblay fait de même pour Paul Piché, Angèle Dubeau rend visite à Michel Rivard, Aurélia O'Leary prête sa voix à Luc De Larochellière, Kevin Parent à Zachary Richard, Betty Bonifassi aux Triplettes de Ben Charest, le Quatuor Molinari ses cordes à Pierre Lapointe, ici Daniel Lavoie, Moran et Alexandre Désilets apportent leur appui à Catherine Major et, en grande finale, une quantité d'internautes co-composent "À tes côtés" avec Stéphanie Lapointe.

Nous vous avons présenté quelques moments choisis; il y en a 75 dans cet album-événement incomparable!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica