Actualités

Enchantement au Mondial des cultures de Drummondville

Une collaboration de Nancy Therrien

22 juillet 2011 (QIM) – Pour sa 30e année, le Mondial des cultures de Drummondville a garni sa programmation avec des artistes bien connus et appréciés du grand public tels les Roch Voisine, Gregory Charles, Louis-José Houde, Marc Hervieux qui se succèdent chaque jour. Florence K agissait cette année comme porte-parole pour cette édition anniversaire. Au-delà des têtes d'affiche, il y a ceux de qui est né le Mondial: les ensembles folkloriques des quatre coins de la planète qui se réunissent depuis 30 ans, à la première demie de juillet. C'est à travers la danse et la musique que les différentes troupes de danseurs de divers pays viennent célébrer la fraternité mondiale. Du 7 au 17 juillet, la Grande scène SAQ accueillait le Gala coup de coeur mettant à l'honneur Mackinaw, la troupe locale, ainsi que les représentants de plusieurs pays dont l'Argentine (Insituto El Cimarron), la Chine (Leshan Song and Dance), le Mexique (Raices del tec de Monterrey) et Thaïti (O Tahiti E). Lors de notre passage, le 17, les musiciens-danseurs ont ravi les spectateurs réunis sous un soleil de plomb pour les voir à l'oeuvre.

Le Parc Woodyatt est un lieu enchanteur, l'un des plus beaux sites festivaliers que j'ai visité au Québec. Grâce à sa situation géographique au bord de la rivière Saint-François, il devient, le temps des 10 jours que dure l'événement, un village où il fait bon se retrouver pour festoyer. Les sentiers sont bordés de majestueux feuillus ornés de guirlandes lumineuses et de masques théâtraux géants. Nous avons traversé le sentier des artisans du Québec et le Souk International où une trentaine d'artisans québécois communiquent la fierté et le talent par leur créativité empreinte d'authenticité. Pour les globe-trotters amateurs de souvenirs c'est 22 marchands représentants leurs pays qui offrent, moyennant quelques billets, de superbes objets exotiques. Certains sont des oeuvres d'art uniques.

À la croisée de ses deux sentiers, la Folkothèque Loto-Québec est aménagée sous un immense chapiteau. Elle nous offre de vibrer aux rythmes des pas de danses et des musiques des ensembles folkloriques à l'affiche. Nous avons notamment pu y voir le savoir-faire d'une troupe de la Polynésie française qui a su ravir un public largement attentif aux spectaculaires déhanchements de jolies polynésiennes aux chevelures flamboyantes.

Des découvertes à faire également au Coin Gourmand où une variété de restaurateurs offrent des menus aux saveurs du monde pour un repas coup de pouce ou une aventure culinaire savoureuse. Pour agrémenter l'emplacement, des prestations musicales proposaient un cours de Hip Hop dirigé par deux jeunes professionnels montréalais. Le public était invité à participer et monter une chorégraphie avec la troupe. Moment fort apprécié des deux hommes qui m'accompagnaient.

Pour les enfants, un parc d'attractions à l'Espace Jeunesse Hydro Québec est aménagé tout près de la grande scène avec jeux gonflables. Aussi un atelier d'interaction avec les ensembles folkloriques, une occasion d'éveiller l'imaginaire des plus petits. Un incontournable: le train électrique sillonnant le site du Mondial des Cultures. Le divertissement plaît aux tous petits et aux grands aussi.

Nous avons quitté le site en début de soirée. Il fourmillait de gens de tous âges, fébriles à l'approche du dénouement couronnant le succès incontestable de cette 30e édition.

Un festival régional de grande envergure à fréquenter... l'an prochain.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica