Actualités

Daniel Lemire au rythme d'aujourd'hui

Un commentaire de Roger T. Drolet

Daniel Lemire

Daniel Lemire

À consulter
Daniel Lemire

1er juin 2011 (QIM) – Il y a six ans que Lemire n'était pas monté sur scène dans un spectacle « solo ». Son actuelle tournée prouve que l'humoriste est toujours en forme et que le temps n'a pas encore prise sur lui. Nous l'avons vu à la salle Albert-Rousseau de Québec, le 27 mai dernier.

Ceux et celles qui savent faire rire ont la cote au Québec, c'est connu. La compétition est grande et certains ne se gênent pas pour exploiter certaines vulgarités qui n'ont certainement pas leur place sur scène. Ce ne fut jamais le cas pour Lemire qui sait exploiter tous les sujets, tout en gardant une élégance certaine, même si les thèmes sont parfois très incisifs ou controversés.

Si le public suit toujours, c'est que la magie opère toujours après tant d'années, même si l'humour change avec les modes. Lui, non. Mais il se renouvelle efficacement. Les quelques quatre-vingt-dix minutes de ce neuvième spectacle signé Lemire, qui a développé les textes avec Jean-Pierre Plante, passent vite. Cela est toujours bon signe.

Le rideau se lève sur Daniel qui se fait présenter par son fils Félix, lequel est aussi régisseur de plateau. Pas certain de remporter une statuette au Gala de l'ADISQ, papa s'est ainsi assuré d'en avoir au moins un dans sa vie, dit-il. Premier gag bien placé... Accueil très chaleureux d'une salle comble.

Le premier segment du spectacle est une revue de l'actualité. De la politique à la crise économique, jusqu'à la santé, tout y passe. Évidemment, chaque ligne a son gag et la plupart génèrent automatiquement le rire.

La nouveauté de ce spectacle est l'invitation lancée aux deux comédiens Annick Beaulne et Normand Poirier qui interviennent dans plusieurs sketches sous les traits de personnages loufoques. Leur versatilité est tout à leur honneur.

Des numéros avec décors, effets musicaux et éclairages spéciaux transportent le spectateur dans des univers fort différents. Entre autres, Lemire retrouve un ami Facebook qui ne veut pas le voir, un campeur qui vient invectiver le météorologue en studio, le Zouave pontifical qui perd son emploi au Vatican, le Québécois qui va enquêter sur l'état du conflit en Afghanistan et l'hilarant patron de Douanes Canada, à l'aéroport de... Mont-Joli.

Évidemment, on revoit avec plaisir Oncle Georges qui fait la rencontre du copain de sa maman et l'ineffable Ronnie qui fait son retour à la télé sur les ondes de Musi+.

Une bonne soirée qui fait oublier ce printemps exceptionnellement maussade, ça fait beaucoup de bien. Surtout quand le show, mis en scène par Benoît Brière, est bien rodé comme celui-ci. Fortement recommandé. Lemire continue sa tournée au Québec toute l'année.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica