Actualités

Les beaux grands blues d'hiver de Bob Walsh

Une collaboration de Jean-Marc Gaudreau

Bob Walsh

Bob Walsh

11 mars 2011 (QIM) – Bob Walsh est un vieux de la vieille dans le paysage musical de Québec. Bon an, mal an, il poursuit son petit bonhomme de chemin, tantôt nous proposant un nouveau disque, tantôt nous offrant un nouveau spectacle. En ce premier samedi de mars, il nous conviait à Inside I'm All Blue, un rendez-vous intimiste pour tous les amateurs de blues.

Sur la scène du Théâtre Petit Champlain, il s'était entouré de cinq joyeux lurons, qui étaient loin d'agir comme simples faire valoir. Bien au contraire. Guy Bélanger valait à lui seul le déplacement, avec ses airs de tomber en transe à chaque fois qu'il se mettait à souffler dans l'un ou l'autre de ses harmonicas.

À son piano, Jean-Fernand Girard, grand manitou des arrangements musicaux de la soirée, ne donnait pas sa place non plus, y allant d'un jeu très physique. Pour ne pas être en reste, Bernard Deslauriers, plus effacé à l'arrière de la scène, ira d'un solo endiablé à sa batterie, histoire de nous montrer de quel bois il se chauffait lui aussi.

Dans son coin le bassiste Jean Cyr, l'air de rien, n'a laissé personne insensible à chacune de ses interventions à la contrebasse. Et ne croyez pas que le jeune guitariste Christian Martin s'est laissé intimider par ces doyens. Ses solos enlevants valaient ceux de bien des guitaristes chevronnés.

Au centre de la scène, le roi Bob trônait majestueusement, particulièrement fier de sa tribu déchaînée, affichant parfois un visage épanoui, devant les prouesses musicales de l'un ou de l'autre. Plus qu'une grande complicité, les musiciens semblaient rayonner du bonheur tout simple de jouer ensemble.

C'était particulièrement palpable dans l'incontournable "Summertime". Animés d'une saine émulation, le pianiste et l'harmoniciste se sont livrés un beau duel, chacun cherchant à étonner l'autre. Pendant que Bob Walsh, large sourire aux lèvres, se tournait vers Jean Cyr en train de se surpasser à la contrebasse. Un beau moment délirant de la soirée. Tout comme, offerte en rappel, leur version de "You Are So Beautiful" faisait paraître celle de Joe Cocker presque terne.

Inside I'm All Blue est un spectacle généreux, mélangeant compositions originales et classiques. Une belle soirée de blues qui venait à propos nous aider à chasser nos « beaux grands bleus d'hiver », petit clin d'oeil à notre ami Jean-Pierre.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica