Actualités

Blanche-Neige entre dans la danse

Une collaboration de Anne-Julie Asselin

Blanche-Neige

13 février 2011 (QIM) – Le hall du Grand Théâtre de Québec a été pris d'assaut, en cet après-midi du dimanche 6 février, par une foule de petites filles, la plupart vêtues de rose, venues assister à la supplémentaire du ballet Blanche-Neige et les sept nains, sous la direction de Christiane Bélanger. Si le spectacle était inégal, on peut dire que toutes ces petites filles ont été ravies, à en juger par la longue file qui se pressait à la fin du spectacle pour rencontrer la princesse et ses nains.

Ce qu'on retient de mieux du spectacle? La couleur et le détail dans les costumes, l'énergie des danseurs et les duos très réussis.

En tout, 23 danseurs du Ballet de Québec étaient sur scène, dont trois professionnels. Les chorégraphies, très soignées, passaient du ballet plus classique, au ballet jazz et à la danse contemporaine. Sophie St-Gelais, qui tenait le rôle principal, était excellente. La danse du couple formé du prince et de l'oiseau fantastique était particulièrement touchante, d'autant plus qu'elle mettait en vedette deux des meilleurs danseurs de la production, Joffrey Dambour et Sarra Zarrouk. Soulignons aussi la présence essentielle des sept nains, incarnés par sept jeunes danseuses du primaire. Maïthé Boivin, par exemple, rendait à merveille toute la candeur du personnage de Simplet.

Le principal bémol au tableau, c'est que le récit semblait décousu. Même pour des spectatrices connaissant très bien l'histoire, du moins telle que racontée par Walt Disney, il était difficile de comprendre la pertinence de certaines scènes. Il faut dire que les quelques chansons, quoique très poétiques, aidaient peu à suivre le fil du conte. Plutôt que de reprendre maintes fois les mêmes paroles, on aurait pu se servir de ces chansons pour contextualiser les tableaux et assurer la progression du récit. Il y avait par contre de superbes voix, notamment celle d'Andrée-Anne Laprise dans le rôle de la reine, ainsi que celles du choeur d'enfants des Petits Chanteurs de Beauport.

La plupart des tableaux étaient enveloppés d'une très belle musique, celle de Dominic Laprise. Les passages orchestraux, empreints de xylophone, étaient particulièrement intéressants, d'autant que les cordes ou les cuivres y dominent.

Enfin, Bonhomme Carnaval, venu saluer la foule en cette deuxième fin de semaine du grand festival d'hiver, nous a révélé que Blanche-Neige était son conte préféré. Cela se comprend aisément puisqu'il aime tant la « blanche neige », comme il nous l'a si bien rappelé!

Somme toute, le mélange des genres permettait à chacun d'y trouver un peu son compte, mais le tout manquait d'unité. Il n'en reste pas moins que les fillettes sont sorties de la salle avec les yeux pétillants et le coeur empli de la magie du conte des frères Grimm.

Hymne au printemps, le prochain spectacle de Christiane Bélanger, sera présenté le 27 mars à la Salle Albert-Rousseau.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica