Actualités

Yves Jacques joue Robert Lepage – Le temps de la réconciliation

Un commentaire de Roger T. Drolet

Yves Jacques

Yves Jacques

19 janvier 2011 (QIM) – Il ne s'agit pas d'une réconciliation entre Robert Lepage et Yves Jacques car ces deux-là s'entendent parfaitement depuis longtemps. Non, c'est plutôt l'aventure de deux frères, fort différents l'un de l'autre, maintenant dans la quarantaine, qui se retrouvent humainement, après le décès de leur mère, sur fond de conquête lunaire.

La face cachée de la lune nous amène littéralement dans l'espace, à l'époque de la guerre froide, quand Russes et Américains étaient en compétition pour être les premiers à se rendre sur le satellite terrestre. Mais l'histoire se déroule bien sûr sur notre planète, précisément à Québec où les frères, les deux seuls personnages de l'oeuvre théâtrale, vivent aux antipodes l'un de l'autre, chacun sur son côté de la lune. Dans la présente version, offerte par le Théâtre du Trident, c'est Yves Jacques qui incarne magistralement les personnages, après les avoir trimbalés en tournée dans des versions française et anglaise dans presque 200 représentations.

La manière Lepage, celle qui a fait de lui un créateur mondialement reconnu, est encore finement déroulée: une mise en scène qui nous fait passer d'un univers à un autre, ici en utilisant des objets de la vie courante qui se transforment... comme par magie, là, en nous racontant des faits historiques par une inimitable combinaison de technologie nouvelle et plus ancienne.

L'imposant dispositif technique, manipulé avec beaucoup de précision par une équipe dévouée et... invisible, démontre aussi l'habileté flamboyante de Lepage à re-créer des atmosphères lointaines ou si près de nous, à creuser dans l'histoire et en nous-mêmes pour y retrouver des sensations familières mais trop souvent obnubilées par la mascarade du quotidien.

Yves Jacques sait reproduire les nuances les plus fines du texte et de l'humour très subtil de l'auteur qui fait dire à l'un des deux frères que le seul moyen de réconcilier les contradictions de l'âme humaine, c'est la poésie. Et être poète en utilisant une laveuse à linge, une planche à repasser, un poisson rouge ou des cailloux, ce n'est pas donné à tout le monde...

Une histoire vraisemblable et en même temps un peu loufoque, voilà comment Lepage a conçu ce récit allégorique, qui fut créé il y a onze ans, ici même à Québec, se mettant en scène lui-même dans une performance acclamée de tous...

La face cachée de la lune est à l'affiche jusqu'au 8 février à la salle Octave-Crémazie du Grand-Théâtre de Québec. Sinon, voyez le film, écrit, réalisé et interprété par Lepage en 2003.

Et si, comme moi, vous avez un frère et une maman, vous souhaiterez certainement vous en rapprocher un peu plus, pour les meilleures raisons du monde...

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica