Actualités

Lorraine chez le "Duke"

Un commentaire de Richard Baillargeon

Lorraine Desmarais

Lorraine Desmarais

À consulter

6 décembre 2010 (QIM) – L'occasion m'était fournie, et la tentation se faisait pressante, en ce premier jeudi de décembre, de m'éloigner des sentiers familiers de la musique pop et de la chanson, pour me plonger dans un tout autre univers musical. À vrais dire, c'est à la frontière de deux univers que nous invitait cet Hommage à Duke Ellington, les 2 et 3 décembre dernier. L'artiste accomplie es-jazz Lorraine Desmarais se produisait sur la scène Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec en compagnie de l'Orchestre symphonique de Québec au grand complet, dirigé par Airat Ichmouratov.

À vrai dire, la pianiste était plutôt l'invitée de l'OSQ, ses participations étant précédées et suivies de Suites interprétées par l'Orchestre et évoquant diverses périodes dans la création du jazzman washingtonien. Celui-ci n'aurait sans doute jamais rêvé d'un pareil Big Band! Avec ses quelque 70 musiciens, on parlerait plutôt d'un « Large Band »! L'exécution des suites "The River", "Nutcracker" (d'après Tchaïkovski, sur des arrangements du Duke et de Billy Strayhorn), "Essential Ellington" et "Sophisticated Lady" (ces deux derniers résumant en quelque sorte les principaux titres du répertoire du compositeur) étaient la preuve éloquente que ce dernier, bien qu'identifié au monde du jazz, est un géant hors-catégorie, comme le soulignait en entrevue pré-concert la chanteuse jazzophile Dorothée Berrymann.

Chacune des deux parties du concert nous a fourni l'occasion d'entendre et de voir la pianiste Lorraine Desmarais improviser, d'abord sur des mélodies de Duke Ellington puis, en seconde partie, sur des airs de Noël. Bel exercice d'équilibre où les explorations mélodiques s'éloignent puis s'enracinent à nouveau dans des airs que tous reconnaissent pour les avoir entendus maintes fois, mais en en proposant chaque fois un nouvel emballage, voire une re-création.

Ceux qui n'ont pas eu le réflexe de se rendre sur place auront une seconde chance, le concert ayant été enregistré pour diffusion ultérieure dans le cadre des Soirées classiques sur les ondes d'Espace Musique ainsi que sur la webradio de la même chaîne.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica