Actualités

Desjardins et l'OSQ au Grand Théâtre de Québec: La forêt derrière l'arbre

Un commentaire de Roger T. Drolet

Richard Desjardins – photo: Georges Dutil

Richard Desjardins – photo: Georges Dutil

30 septembre 2010 (QIM) – Desjardins l'artiste, le militant, l'homme. Richard le musicien, le parolier, le poète. Tous ces aspects de l'homme libre, réunis en un seul se fondent dans un spectacle lumineux, présenté deux fois plutôt qu'une les 23 et 24 septembre à Québec.

La liste des pièces interprétées, cette fois avec le concours de 60 musiciens de l'Orchestre symphonique de Québec, est semblable à celle des prestations antérieures et à celle du disque sorti en 2009.

Entré sur scène en compagnie du Chef Gilles Bellemarre, Desjardins, debout au micro et sans piano ni guitare, ouvre directement avec le poème "Nés pour aimer" et enchaînera, sans entracte, dans une suite de beaux moments totalisant, avec les rappels, deux heures d'émotions fort diverses.

Ses chansons satiriques, sensuelles ou engagées, parfois récitées mais toujours très visuelles, sont ici supportées par des arrangements rappelant ceux des grands compositeurs qui ont utilisé cette forme orchestrale. Il est d'ailleurs intéressant de deviner lesquels, en jouant au mélomane amateur.

Visiblement ému par tant d'instrumentistes qui donnent une autre dimension à son oeuvre, le créateur ne leur fait jamais ombrage et se tourne souvent vers eux avec admiration, comme pour leur laisser toute la place.

La plupart de ses perles, à l'exception peut-être de "Nous aurons", constituent une bonne synthèse du parcours de l'artiste et sont parsemées de petites narrations introductives dont l'auteur-compositeur a le secret, histoire de mieux lier le tout et de mieux moduler la prestation. Éclairages sobres et sono adéquate complètent le tout.

Conçu en 2004 et développé en collaboration avec le maestro Bellemare, du Conservatoire de Trois-Rivières, qui a magistralement orchestré cette sélection des chansons connues du chantre Abitibien, le spectacle orchestré revient cette saison dans un itinéraire couvrant deux continents.

Richard Desjardins est fort occupé au cours des mois qui viennent avec la sortie d'un nouveau film documentaire, un album de nouveaux titres, des spectacles en solo en Europe et des participations à certains concerts-bénéfice pour appuyer les causes qui lui tiennent à coeur. Sans oublier plusieurs concerts reprenant la formule symphonique mais avec différentes formations en fonction des villes où il s'exécutera.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica