Actualités

Angélique Kidjo séduit aux FrancoFolies

Une collaboration de Anne-Julie Asselin

Angélique Kidjo

Angélique Kidjo

27 juin 2010 (QIM) – La foule nombreuse, massée jeudi soir dans le cadre des FrancoFolies de Montréal, a réservé un accueil chaleureux à Angélique Kidjo. Et la chanteuse béninoise leur a rendu la pareille en faisant preuve d'une énergie et d'un dynamisme hors-du-commun!

Celle qui se décrit comme une « petite fille africaine avec un micro dans les mains » s'est donnée corps et âme pour éblouir le public visiblement conquis. Entre des airs d'Henri Salvador et une chanson tirée d'un film bollywoodien qu'elle a écoutée presque tous les dimanches pendant les cinq ans où il est resté à l'affiche, Kidjo a tout de même réussi à glisser plusieurs de ses compositions.

Pour l'occasion, elle avait aussi invité Guylaine Tremblay, qu'elle a présentée comme « sa soeur québécoise », ainsi que Marie-Josée Lord et Betty Bonifassi. La grande complicité de la chanteuse avec ses invitées, à qui elle a laissé une large place, a donné lieu à de magnifiques duos. Bien que les trois voix soient très différentes, elles s'accordaient toutes à merveille avec celle, sublime, d'Angélique Kidjo.

La chanteuse était également accompagnée de musiciens de grand talent. Des vents aux percussions, tous semblaient prendre un malin plaisir à faire partie de la Grande fête multiculturelle. Le jeune joueur de tam-tam, en symbiose avec les danseurs professionnels et les spectateurs montés sur la scène, était particulièrement époustouflant. Kidjo s'est elle-même révélée une danseuse hors-pair, livrant une prestation à couper le souffle.

Elle n'a pas hésité à descendre de la scène pour se mêler à la foule l'instant d'une chanson parlant d'espoir et de foi pour son continent. « Nous sommes tous Africains, car l'Afrique est le berceau de l'humanité », a-t-elle rappelé, se réjouissant qu'avec la Coupe du monde de football qui a commencé la semaine dernière en Afrique du Sud, on ne parle plus de « l'Afrique de la misère et de la pauvreté » dans les médias ces jours-ci.

S'il est vrai que le spectacle a pris un bon moment avant de prendre son envol, l'intensité des dernières chansons a tout pardonné!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica