Actualités

Marjo en spectacle: dualité tendresse et fougue

Une collaboration de Gisèle Bellerose

 

Marjo – photo: Monic Richard

Marjo – photo: Monic Richard

4 juin 2010 (QIM) – Les murs de l'auditorium du Cegep de Lévis-Lauzon, sur la Rive-sud de Québec, ont vibré le samedi 29 mai dernier avec la présence de Marjo, la rockeuse préférée des Québécois depuis des lunes. Étrangement, l'auditoire était composé à 50% de jeunes dont l'âge variait entre 20 et 35 ans et l'autre moitié de baby-boomers en super forme et ayant le goût de bouger.

Comme une médaille comporte toujours deux facettes, il en est ainsi de notre Marjo nationale qui nous dévoile en première partie son côté plus soft et romantique et, après la pause, la pédale au plancher, on retrouve une Marjo endiablée et survoltée.

Avec en fond de scène une immense photo de l'artiste maintenant rouquine et sur des éclairages flamboyants, Marjo fait une entrée toute simple avec "Amoureuse". Elle revêt pour l'occasion un ensemble noir avec pantalon style cuir, lequel lui sied comme un gant. Dès la première chanson, les fans sont sous le charme de cette communicatrice chevronnée. Suivront "Lune de novembre", "Chats sauvages" et autres balades toutes plus belles les unes que les autres.

Place maintenant au volet acoustique où l'on débranche les guitares électriques pour se concentrer sur la voix et les percussions. Les interprétations de "Bohémienne", "Je sais, je sais" en version reggae et "Doux" mettent en évidence sa voix chaude et rocailleuse et dévoilent une Marjo toute en douceur et sensibilité. En apothéose: la superbe "Tant qu'il y aura des enfants", qu'elle interprète avec un jeune admirateur fort heureux de se joindre à elle. Quelle initiative géniale que cette parenthèse intimiste, ce fut pour moi une belle découverte et ma partie préférée!

Au retour de l'entracte, la rousse incendiaire a débuté sur les chapeaux de roue avec "Illégal" et nous a entraînés dans la période Corbeau (1978-1984) avec notamment "Suite 16", "Ailleurs" et "J'lâche pas", sur laquelle elle s'est littéralement aspergée avec une bouteille d'eau. Puis "Provocante" a électrisé la gent féminine et incité plusieurs d'entre elles à monter sur scène rejoindre leur idole pour chanter et danser.

L'unique rappel, la merveilleuse "S'il fallait", a mis un point final à cette soirée riche en émotions, présentée par l'organisme sans but lucratif la Diffusion culturelle de Lévis. Elle était entourée d'une solide équipe de cinq musiciens (batterie, clavier, basse et guitares), qui sont pour la plupart des collaborateurs de longue date, à l'instar de son directeur musical Pascal Mailloux, qui l'accompagne depuis trente ans.

Marjo participera à quelques fêtes estivales et reprendra sa tournée du Québec à l'automne 2010. Avis aux intéressés, elle sera à Québec le 20 octobre à la salle Albert-Rousseau.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica