Actualités

Menahem Pressler et Gautier Capuçon: quelle belle rencontre!

Une collaboration de Jean-Marc Gaudreau

2 avril 2010 (QIM) – À l'instigation du Club musical de Québec, la sagesse avait rendez-vous avec la fougue à la Salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec. La sagesse, c'est le légendaire pianiste allemand Menahem Pressler, maintenant âgé de 86 ans, un des membres fondateurs du célèbre Beaux Arts Trio. La fougue, c'est le violoncelliste français Gautier Capuçon, jeune trentenaire, sacré Nouveau talent de l'année lors des Victoires de la musique en 2001.

Le concert s'est amorcé avec une interprétation fort sage des "Variations sur un thème de la Flûte enchantée de Mozart, WoO 46" de Ludwig van Beethoven, une exécution qui manquait un peu d'éclat.

La "Sonate pour violoncelle et piano no 3 en La majeur, op. 69" du même Beethoven nous aura permis de mieux apprécier comment la finesse d'exécution de Gauthier Capuçon se mariait bien avec le jeu raffiné de Menahem Pressler. Mais encore ici, de cette approche un peu trop classique, on aurait apprécié plus de tempérament et d'énergie, à l'image du caractère du célèbre compositeur allemand.

C'est avec les "Phatasiestücke" de Robert Schumann, que l'on a réellement senti cette fougue et cette impétuosité de la jeunesse, particulièrement dans la dernière de ces trois pièces, comparée par le violoncelliste à un déluge de feux d'artifice. Le violoncelliste a offert une belle palette de sonorités qui rendait justice à ces pièces écrites à l'origine pour la clarinette.

La "Sonate pour violoncelle et piano, no 1 en Mi mineur, op. 38" de Johannes Brahms aura constitué la pièce maîtresse de la soirée. Gauthier Capuçon nous a démontré que ce répertoire de musique de chambre lui sied très bien. Son Brahms se voulait romantique à souhait, sans être trop tourmenté, avec ces deux allegros empreints de noblesse, de poésie et d'un lyrisme enchanteur, entrecoupés d'un allegretto plein d'entrains irrésistibles.

Menahem Pressler a fait la preuve que l'âge n'affaiblit en rien le talent, l'affinant bien au contraire. En accompagnateur hors pair, il a su mettre son jeu tout en subtilité et miroitement au service de ce talentueux violoncelliste, sans chercher à se gagner les faveurs du public. Ce qui est tout à son honneur. Il a profité du rappel pour témoigner sa grande admiration envers son jeune complice. La "Sonate pour violoncelle et piano" de Claude Debussy nous aura procuré un autre petit moment de grâce avant de retrouver la gadoue poisseuse de ce dernier lundi de mars.

Ce concert était enregistré par Espace musique, la chaîne musicale de Radio-Canada, pour une diffusion ultérieure. C'est avec le Trio Jean Paul que le Club musical de Québec terminera sa saison musicale, le 30 avril prochain, avec des oeuvres de Haydn, Brahms et Mendelssohn-Bartholdy.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica