Actualités

Raôul, délices et rêves

Une collaboration Lucie Vallée

Raoul Duguay

Raoul Duguay

À consulter
Site web de l'artiste

16 mars 2010 (QIM) – Théâtre Petit Champlain, 12 mars 2010. J'ai cédé à l'invitation de « Néo Noé » et j'y ai participé à une célébration collective de la vie, de l'amour et des rêves, d'une planète et de ses habitants. Raoul Duguay aime surprendre, déstabiliser, mettre son public en état d'ouverture et de disponibilité. Ainsi, après que ses quatre musiciens se soient installés sur scène, à notre étonnement, sa voix a soudain retenti à l'arrière de la salle. Il a alors débuté son spectacle au milieu du public, qu'il a interpellé et dont il a orchestré les choeurs de « alllô ». Il nous a embarqués dans son navire, enthousiasmés.

C'était le troisième spectacle de sa nouvelle tournée J'ai soif, alors qu'il avait délaissé la scène depuis dix ans. Avec un plaisir partagé, il a interprété un beau programme, puisé dans l'ensemble de son oeuvre, entremêlant quelques chansons de ses débuts, telles "Le chemin" ou "Le vôyage", avec l'autoprésentation "Raôulant" et quelques compositions nouvelles qui seront gravées sur le cd en préparation, premier d'un projet de triptyque musical. Au fil du spectacle, il nous a parlé de ses préoccupations quant à la santé de la planète et de son implication pour la protection de l'eau, qui est le coeur de son travail musical actuel.

Nous avons aussi retrouvé ses thèmes privilégiés et sa poésie qui fait « flotter les molécules ». Sa collaboration avec de bons musiciens (Charles-Emmanuel L'Espérance aux claviers et à la direction d'orchestre, Grégoire Morency à la basse et contrebasse, Luc «Jr» Bélisle aux percussions et Christian Turcotte aux guitares et au sitar), jeunes et légèrement moins jeunes, nous fait voir que Raoul est connecté avec le présent et avec tous, sans discrimination aucune. Jusqu'à la fin, il a servi son public avec une énergie contagieuse et il l'a comblé, au rappel, avec une interprétation magistrale et endiablée de son hymne "La bittt à tibi".

Le public était plutôt d'un certain âge, mais toutes les générations (même quelques jeunes enfants) étaient représentées. Après le spectacle, Raoul s'est rapidement présenté dans le foyer du théâtre, entouré d'un public qui avait envie de lui dire merci et ne voulait pas trop partir.

Passez le mot: Raoul est revenu pour nous rappeler que tôuttt étô bôuttt...

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica