Actualités

Renan aux Jeux olympiques

Un commentaire de Lucie Vallée

Renan Luce

Renan Luce

2 mars 2010 (QIM) – En entrée de jeu, l'auteur-compositeur-interprète Renan Luce confia à l'auditoire, en ce lundi 22 février 2010, qu'il était venu outre Atlantique pour deux raisons: chanter au Québec et participer aux Olympiques. Il nous a donc présenté son équipe de bobsleigh à quatre avec remplaçant en prime: le guitariste Antoine Dijol.

Simple, sympathique, amusant, il a entamé son spectacle avec la pièce "Ridicule" pour nous donner « des nouvelles de lui... » et a poursuivi avec des jolies chansons et musiques enracinées, avec rythme et émotion, dans son héritage breton qu'il nous a souligné à quelques reprises. Peut-être un peu trop enthousiaste et dur avec les cordes, de ses nombreux changements de guitare, il a créé un running gag et a cultivé les sourires et les rires du public avec ses commentaires facétieux et sa bonhomie.

D'excellents musiciens l'accompagnaient. Outre Antoine déjà mentionné, Manu Feramus était à la batterie et les multi-instrumentistes Guido Zorn et Martin Gamet à la contrebasse, clavier, harmonica, etc. La scénographie et les éclairages étaient réussis et manifestaient une mise en scène de qualité.

Malheureusement, la maîtrise du son n'était pas toujours à la hauteur ce soir-là, dans la belle salle du cabaret du Capitole. Les hauts et des bas de l'univers sonore de la musique de Renan Luce n'étaient pas toujours faciles à suivre, les mots parfois peu audibles nuisaient à la mise en valeur des textes. La difficulté de suivre la diversité des tons et envolées provoquait à certains moments des distorsions désagréables. Cela desservait la qualité des musiciens, mais la belle énergie de Renan Luce et de son équipe leur ont permis de tirer leur épingle du jeu avec un certain succès ou un succès certain....

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica