Actualités

Catherine Major aux Trois Baudets: envolée somptueuse

Une collaboration de Monique Tremblay, directement de Paris

Catherine Major

Catherine Major

À consulter
Les Trois Baudets

15 février 2010 (QIM) – La voix éblouissante, une musicalité envoûtante, Catherine Major revient, après deux ans, aux Trois Baudets à Paris, pour éclabousser la France de toute la gamme de ses intonations devant un public ravi, suspendu à ses mots pendant toute la soirée. Un spectacle bien rodé, pour le lancement en France de son album "Rose sang", qu'elle trimbale dans ses valises sur les routes québécoises et européennes depuis 2008.

Faisant une entrée sur scène sur un pas feutré, pieds nus, avec pour seul ornement un bracelet à la cheville, Catherine s'est glissée furtivement jusqu'à son piano ivre, osant la note légère et provocante, tranchant le silence pour entonner d'une voie vibrante "Fais pas l'affaire".

Pourtant toute en retenue dans les premiers instants de la soirée, elle s'est peu à peu abandonnée pour imprégner avec intensité l'atmosphère, transportant son public dans une gamme d'émotions: tantôt troublante dans son interprétation de "Sahara", tantôt émouvante lorsqu'elle rend hommage à Mano Solo, récemment décédé, en interprétant "Les gitans". Elle fait mouche aussi lorsqu'elle propose une chanson inédite, "Relève toi" écrite par son amoureux, l'artiste Jean-François Moran, s'étant elle-même inspirée du joli minois endormi de sa fille, née il y a quelques mois, pour en composer la mélodie.

Vêtue d'une simple robe d'allure parisienne, clin d'oeil à la chanson française, Catherine, entourée de ses excellents musiciens, s'est exécutée devant près de cent cinquante personnes. Un public presque essentiellement français visiblement séduit par "La voix humaine" qui envoûte les murs de cette salle intimiste, drapée de rouge et de noir, façon Stendhal.

Une enceinte légendaire où se sont produits ses mentors musicaux Jacques Brel, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, et Juliette Gréco. Catherine Major prend sa place dans le firmament des étoiles de la chanson francophone, tout comme l'avait fait à l'époque Félix Leclerc. Autrefois cabaret, cette salle de spectacle située au coeur du 18e arrondissement de Paris, entre Pigalle et Blanche, tente de renouer avec son passé prestigieux en se donnant aujourd'hui comme mission d'accueillir les jeunes talents les plus prometteurs de la chanson francophone.

Au lendemain de ces deux soirs de présentations, les 26 et 27 janvier derniers, la critique française faisait encore une fois l'éloge de son talent et lui souhaitait la bienvenue. Catherine poursuit sa tournée jusqu'en avril dans différents coins du Québec et de l'Europe, notamment à Montréal, Bruxelles, Calais, Liège, Chicoutimi, Québec. Elle retourne dans la Ville lumière le 22 mars, mais cette fois-ci, à l'Européen.

Merci à Corinne, Johanne et Cécile pour leur complicité.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica