Actualités

Ariane Moffatt: seule dans sa catégorie, à Paris

Une collaboration de Monique Tremblay, depuis Paris

Ariane Moffatt

Ariane Moffatt

À consulter
Le Bataclan

7 décembre 2009 (QIM) – Éclatante, pétillante, Ariane Moffatt débarquait, le 26 novembre 2009, au Bataclan de Paris, lieu mythique et branché de la vie artistique parisienne. Ce spectacle, fort remarqué, a reçu, dès le lendemain, l'éloge de plusieurs médias soulignant le talent prometteur de cette jeune artiste encore peu connue en France.

"La fille de l'Iceberg", venue de la métropole montréalaise, qui a écrit "Blanche" dans la froidure de l'hiver de la campagne dénudée aux abords du Lac Saint-Jean, entre en scène sur quelques notes légères prononcées "En l'air", cédant immédiatement le pas à un rythme plus saccadé et percutant dans la lumière intérieure de son "Réverbère".

L'artiste se révèle intense, tout en contraste, mariant le chaud et le froid, la modernité du monde urbain et la tradition de la vie rurale, la lourdeur et la légèreté, la jeunesse sur scène dans cet établissement plus que centenaire. Ariane Moffatt sait créer une ambiance chaleureuse dès les premiers instants.

C'est devant une salle comble, s'adressant à une foule bigarrée, debout et entassée, vibrant au rythme de sa musique qu'elle confie qu'elle attendait ce rendez-vous depuis longtemps! Appel entendu, rendez-vous réussi à en juger par le nombre et la chaleur ambiante où s'était réuni, un public conquis, de toutes générations, moitié français, moitié québécois.

Sous les projecteurs aux couleurs vives et pures, dans un décor minimaliste, parfaitement à l'aise sur scène, entourée des quatre excellents musiciens qui ont contribué à son dernier opus, Ariane défile les titres de son nouvel album "Tous les sens", paru en France en mai dernier. Entonnant le populaire "Je veux tout" que l'on entend à la radio, passant par la tendre légèreté moqueuse de "Briser un coeur", on a pu aussi entendre "L'équilibre" et, sur une note plus engagée, "Jeudi, 17 mai", en ponctuant de quelques-uns de ses premiers succès dont "Le coeur dans la tête". Puis, elle enchaîne avec "Imparfait" l'une des chansons à succès de Daniel Bélanger. Venu de l'arrière de la foule, un cri d'amour se fait entendre « Nous, on t'aime parfaitement! ».

De retour en France après son périple au printemps dernier, la jeune auteure, compositeure et interprète qui vient de remporter en septembre le prix de la Fondation Diane et Lucien Barrière, qui récompense chaque année un nouveau talent francophone de la chanson, poursuit sa tournée sur les routes de la grande région parisienne ainsi que sur la côte ouest normande et bretonne. Une route où elle trottine à petits pas bien solides pour imprégner le coeur des gens de ce pays, « un côté rouge, un côté blanc », pour revenir « le coeur triomphant ».

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica