Actualités

Alain Morisod et Sweet People: de véritables marchands de bonheur

Une collaboration de Gisèle Bellerose

Alain Morisod et Sweet People

Alain Morisod et Sweet People

1er juin 2009 (QIM) – Alain Morisod et Sweet People étaient de passage à Québec, à la salle Albert-Rousseau, pour trois spectacles dont deux représentations prévues pour la journée de la Fêtes des mères. Leur tournée québécoise se déroule du 23 avril au 7 juin, avec 48 représentations en 46 jours.

J'ai assisté à la prestation du samedi 9 mai, devant une salle bondée de baby-boomers, accompagnés de leur progéniture de tous âges. À 20 heures précises, Alain Morisod s'est dirigé vers son piano blanc, les autres membres ont pris place et dès les premières notes, la salle était conquise.

Sweet People, formation suisse qui a de fortes affinités avec le Québec, certains de ses membres ayant élu domicile en Estrie à une certaine époque, regroupe des artistes complémentaires aux multiples talents. Parmi les pionniers, on retrouve l'émouvante choriste Mady Rudaz, le fougueux Jean-Jacques Egli, chanteur, guitariste et parolier. En 1996, le surprenant Fred Vonlanthen, chanteur, parolier, bassiste et danseur, s'est joint au groupe, sans oublier leurs musiciens complices, le claviériste Jean-Luc Mailler et le batteur François Torche. Le Lucky Luke du violon, l'incroyable André Proulx, ce Québécois qui a joué notamment avec Céline Dion et Roch Voisine, fait partie de l'univers musical du groupe suisse depuis une quinzaine d'années et la nouvelle recrue, Julien Laurence, est lauréat de l'émission française Nouvelle Star.

Le voyage musical, judicieusement commenté par Alain Morisod, revisite leurs incontournables succès et présente plusieurs nouveautés, notamment "Marin", (du récent opus éponyme), chanson fort connue grâce à l'interprétation de Petula Clark datant de 1962, que la foule entonne joyeusement. On aura droit à un medley de hits, tels "Combien faut-il de temps? ", "Ce n'est qu'un rêve", l'instrumentale "Le Lac de Côme", "River Blue" ou encore "Le marchand de bonheur", souvenir des Compagnons de la Chanson.

J'aimerais souligner la performance impressionnante de Julien Laurence avec "Éloïse", popularisée chez nous par Donald Lautrec, suivie d'une chanson tsigane en romani et du standard "Unchained Melody", dans une version lyrique italienne. En fin de soirée, il a offert un pot-pourri de chansons des célèbres Platters, dont la balade romantique des années 50 "Only You". Cet artiste possède une voix remarquable, dégage une présence attachante et charismatique et apporte une note rafraîchissante et inattendue.

Ce groupe, qui a su éviter l'érosion du temps et des modes, fête son trentième anniversaire de présence régulière au Québec. L'ensemble dégage un amour du métier allié à un grand respect du public, éléments rarissimes chez plusieurs artistes après autant d'années.

Il m'arrive peu fréquemment d'avoir le privilège de sortir d'un concert chargée à bloc, après avoir reçu pendant plus de trois heures (avec un court entracte) une surdose de bonheur, de rêve, d'humour et de tendresse. Alain Morisod et Sweet People parviennent à nous laisser l'impression d'un spectacle unique, tant ils consacrent énergie et coeur à combler leurs fidèles admirateurs. Une soirée inoubliable riche en émotions avec plusieurs rappels et une ovation monstre!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica