Actualités

Avril sur Mars: Robert Charlebois au-delà des hits

Une collaboration de Alain Lacasse

6 décembre 2008 (QIM) – Le 26 novembre dernier Robert Charlebois présentait son nouveau spectacle Avril sur Mars à la salle Albert-Rousseau à Québec. Le public a savouré avec délectation la prestation du célèbre chanteur frisé qui était dans une forme splendide. Charlebois, tout de blanc vêtu ce qui n'est pas sans nous rappeler un « Osstidcho », a livré plus d'une vingtaine de chansons avec le support impeccable des 15 musiciens du Mur du Son Orchestra comprenant entre autres trois choristes, ainsi que des sections de cordes et de cuivres..

Devant une salle comble, Charlebois a fait un survol particulièrement étoffé de son riche catalogue de chansons en débutant sa prestation par une version instrumentale de "Deux femmes en or" qui s'est enchaînée sur un autre titre sans paroles, "Phébus et Borée". C'est à ce moment que l'auteur de "Conception" arrive sur scène. Dès lors, la vedette de la soirée devient chanteur en nous offrant une autre rareté: "Le mont Athos".

Au grand plaisir de ses nombreux fidèles, environ 50 % du spectacle est consacré à ces mélodies délaissées par l'artiste depuis trop longtemps. Pour le reste, Charlebois offrira plusieurs incontournables de son répertoire. Ainsi des chansons comme "Doux sauvage", "Je l'savais", "Avril sur Mars" et "Madame Bertrand" (en duo avec une des choristes, Rachel Gentil), entre autres, côtoieront des classiques comme "Les ailes d'un ange", "Tout écartillé", "Fu man chu" et "Ordinaire". L'artiste s'attarde principalement aux pièces publiées entre 1967 et 1977.

Après une heure 45 sans entracte, Charlebois quitte la scène pendant que le public l'ovationne chaudement. Quel bonheur! C'est vraiment trop court. Ca passe trop vite. On en prendrait encore.

Tout n'était pas parfait. Parfois le son était trop fort et nous peinions à entendre la voix du chanteur, en particulier sur les ballades. De plus, les interprétations de "California" et "Lindberg" manquaient de cette folie propre au Charlebois de 1968.

La conception scénographique, avec des sphères qui évoquaient parfois la lune aussi bien que la planète Mars, jumelée à un jeu d'éclairage soigné, était de très bon goût.

Pour la première de son spectacle Avril sur Mars, Robert Charlebois nous avait réservé toute une surprise. Soulignant le fait que Noël était à moins d'un mois de son spectacle, le chanteur nous a magnifiquement interprété son classique du temps des Fêtes, fruit d'une collaboration avec Claude Gauthier, "Marie-Noël".

Charlebois n'a jamais aussi bien chanté. Le répertoire de ce nouveau spectacle a été judicieusement choisi et nous a permis d'apprécier tout le talent de cet artiste. Celui-ci reviendra en supplémentaire à Québec, le 6 mai 2009 à la salle Albert-Rousseau. Allez-y, c'est à ne pas manquer.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica