Actualités

Un pionnier de la chanson en image n'est plus

27 novembre 2008 (QIM) – Le cinéaste, producteur et réalisateur Anton Van de Water, l'un des premiers à avoir donné une dimension visuelle à la chanson québécoise, est décédé le jeudi 13 novembre dernier, à l'âge de 91 ans. Arrivé au Québec en 1949, ce passionné de cinéma a d'abord collaboré en tant que monteur son-et-images à certains des premiers longs métrages québécois, tels Le rossignol et les cloches, avec l'enfant vedette Gérard Barbeau, et Ti-Coq de Gratien Gélinas.

Le nouveau média qu'est la télévision au début des années cinquante attira forcément son attention et il se joignit aux équipes de plateau des populaires émissions La famille Plouffe, 14 rue de Galais, Fête au village et Radisson. Il possèdera son propre studio à partir de 1958 et sera un des premiers à oeuvrer dans le domaine du doublage au Québec, notamment pour la traduction locale des dessins animés Popeye dont 500 épisodes ont été diffusés au cours des ans.

Son intérêt pour la chanson l'amène à réaliser la série Mon pays, mes chansons, qui présente plusieurs de nos chansonniers dans des décors extérieurs, chose encore peu courante dans les années soixante, sur les ondes de la télévision de Radio-Canada. Après deux saisons à parcourir les diverses régions de ce qu'on nommait alors La Belle Province, en 1965 et 1966, l'équipe de Mon pays, mes chansons parcourait le Canada et présentait en alternance des auteurs compositeurs interprètes canadiens des deux langues tout comme les chansonniers québécois, pendant la saison 1967. Pour cette nouvelle série, filmée en couleurs, la présentatrice était Gemma Barra, qui succédait ainsi à Pauline Julien et à Yves Massicotte, respectivement hôtes des deux premières séries.

Dans le livre-entrevue qui rappelle le parcours du cinéaste, Anton Van de Water - La vie avant le clip, publié aux Éditions Vient de la Mer, en 1999, Robert Charlebois, qui avait participé à l'émission au moment de sa révélation par "La Boulée", soutient que « Van de Water, c'est le père du vidéoclip! ». Il ne savait sans doute pas à quel point il disait vrai, le réalisateur ayant aussi signé, quelques années plus tôt, le Scopitone "Méo Penché" des Jérolas.

Parmi les productions d'Anton Van de Water, on retrouve une série de Trois contes gaspésiens: Jilted, L'Anse Pleureuse et L'histoire des pêcheurs; un documentaire sur Montréal, intitulé Une ville nommée Marie, et un film de fiction aujourd'hui oublié: La maîtresse, mettant en vedette Pierre Lalonde. La série Mon pays mes chansons a été reprise à Télé-Québec en 1998-1999 et on souhaite la revoir à l'antenne prochainement.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica