Actualités

Une dernière chance de voir Les Misérables?

Une collaboration de Nancy Therrien

14 octobre 2008 (QIM) – C'est cette semaine que prendront fin les représentations des Misérables, la grande oeuvre de Victor Hugo sur une musique de Claude-Michel Shönberg, présentée depuis quelques mois au Capitole de Québec dans le cadre du 400e anniversaire de la ville.

C'est sans retard que le rideau se leva pour laisser place à une production de grande envergure dont la qualité théâtrale est indéniable. Sur scène, la distribution est imposante, une cinquantaine de chanteurs, comédiens et musiciens prennent place dans de somptueux costumes. Le choix du Capitole, de par son exceptionnelle architecture historique, était gagnant pour la présentation de cette oeuvre dramatique chantée. Une belle conjugaison de fresques humaines théâtrales dont les Gino Quilico: Jean Valjean, Alexandre De Granpré: Javert, Geneviève Charest: Fantine, Jean-Raymond Châles: Thénardier, Kathleen Fortin: La Thénardier, Sophie Tremblay: Éponine, Simon Dufresne et David Noël en alternance: Gavroche, Kevin Houle: Enjolras, Carl Poliquin: Marius, Myriam Brousseau: Cosette incarnent la misère des hommes à l'époque de la Révolution française. Les chanteurs et comédiens évoluent d'ailleurs dans des décors et une mise en scène très réussis.

Cette nouvelle version francophone revit avec guitares et synthétiseurs en moins, sans pour autant amputer une qualité musicale radieuse. Seule ombre au tableau, la sonorité parfois élevée obstrue certains passages musicaux, ce qui demande un effort quasi constant au spectateur afin de comprendre les paroles et ainsi faire naître l'émotion d'assister à un théâtre chanté.

Faute d'avoir lu l'oeuvre originale mais après m'être laissée imprégner d'échos et de commentaires très élogieux du passage de cette majestueuse oeuvre dans la capitale, les attentes étaient disons-le élevées. Sans contredit, cette comédie musicale d'une durée de près de trois heures, inspirée du roman social de Victor Hugo (1802-1885), classique de la littérature française et mondiale, aura su prendre la place qui lui revient dans le cadre du 400e de Québec dont elle est un événement officiel, donc commandité.

Les dirigeants du Capitole de Québec avaient la certitude, que cette production, dont on a obtenu les droits exclusifs de Cameron Mackintosh pour créer cette nouvelle version francophone, ferait déplacer bon nombre de visiteurs avec 91 représentations au calendrier. Au coeur des festivités estivales de la ville, le Capitole faisait sans doute salle comble. Toutefois, lors de notre passage le 8 octobre dernier, plusieurs sièges n'ont pas trouvé preneurs.

Les Misérables, drame mis en musique sous la supervision de Claude Soucy et mise en scène par Frédéric Dubois inspiré de l'oeuvre de Victor Hugo, est présenté au Capitole de Québec jusqu'au 19 octobre.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica