Actualités

400e de Québec, c'est parti!

5 janvier 2008 (QIM) – Le passage à l'année 2008 a donné lieu au Coup d'envoi des célébrations anniversaires de la Cité de Champlain, tel que prévu. Un feu roulant de prestations diverses a permis de célébrer en chansons et en musique quelques-uns des créateurs de la capitale quatre fois centenaire, parmi lesquels Sylvain Lelièvre, Marc Chabot et Marius Delisle dont le "Québec au clair de lune" a donné lieu à une adaptation des plus chaleureuses, sur rythme de salsa, choix apprécié en cette soirée où l'air était tout de même frisquet!

D'autres titres, popularisés par Robert Charlebois, Michel Louvain ou Gilles Vigneault ont aussi ravivé la fierté des gens de Québec et de leurs invités. Le numéro d'ouverture néo-trad, monté de concert par les musiciens des Batinses et de la Bottine Souriante accompagnés de deux cents podorythmistes selon les sources officielles, fut suivi d'un pot-pourri thématique interprété par de ravissantes vocalistes aux allures de duchesses d'un soir. Claire Pelletier, Florence K, Elisapie Isaac, Jessica Vigneault et leurs acolytes ont rappelé que la ville fut aussi chantée par Charles Trenet, Jacques Michel, et plusieurs autres en plus des artistes cités plus hauts. Étienne Drapeau, un invité ayant grandi dans le quartier Saint-Sauveur et star-académicien de surcroît, a rappé les noms de rues et leurs saints patrons, preuve que la ville inspire toujours les artistes, peu importe leur âge et leurs choix esthétiques.

Quelques moments remarqués: la visite de Gregory Charles venu faire un saut depuis le Capitole où il donnait la dernière représentation de son Décembre à Québec, le numéro et la chorégraphie de Stéphane Rousseau qui est, rappelons-le, originaire de la Capitale, le duo entre Bruno Pelletier sur la scène extérieure et ses choristes qui le soutenaient depuis l'intérieur du Palais Montcalm où officiaient également les Violons du Roy, et bien sûr le spectacle pyrotechnique qui a souligné l'arrivée de la nouvelle année.

Celle qui a été la moins servie par les circonstances fut Pascale Picard et son groupe, dont la première chanson qui suivait les feux d'artifices a marqué la fin de l'émission télédiffusée. Sa présence aurait sans doute été appréciée en début de soirée, le pré-spectacle qu'on espérait vers les 21 h s'étant révélé une simple rumeur. Pour ceux qui étaient déjà sur place, l'attente de plus de deux heures était certes un peu longue. Le public a toutefois fait preuve d'une patience qui l'honore. Mais ce n'est qu'un début et on pourra même compter sur une journée bonus le 29 février, 2008 étant bissextile!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica