Actualités

Casse-noisette: la magie opère toujours

Une collaboration de Jean-Marc Gaudreau

18 décembre 2007 (QIM) – Au grand palmarès des concerts de Noël, trône bien au haut de la liste le "Messie" de Georg Friedrich Händel, "L'Oratorio de Noël" de Jean-Sébastien Bach et le "Casse-noisette" de Piotr Ilyitch Tchaikovsky. Deux ans déjà depuis le dernier passage des Grands Ballets Canadiens de Montréal venus présenter ce ballet fantastique. (voir en décembre 2005 Casse-noisette: OSQ et Grands ballets canadiens, la grande classe!). Le public avait alors été sous le charme des chorégraphies de Fernand Nault.

Dans le but de rendre hommage à cet artisan, associé à la compagnie depuis 1965 et malheureusement décédé en décembre 2006, les Grands Ballets Canadiens de Montréal nous offraient à nouveau la même vision chorégraphique singulière de Fernand Nault. C'est donc le même décor, la même mise en scène, la même chorégraphie, le même chef d'orchestre, le même orchestre et le même auditoire allant de 4 à 104 ans.

Mais c'est surtout la même magie qui opère. De par la vision de Fernand Nault, "Casse-noisette" devient un pur ravissement, un ballet tout imprégné de nostalgie, de rêve et d'innocence. J'invite tous ceux qui étaient là en 2005 à ne surtout pas se priver du bonheur de revoir ce ballet.

Encore aujourd'hui, le travail de la troupe demeure toujours aussi magistral et impeccable. Et le spectacle auquel nous avons droit au "Royaume des friandises" vaut à lui seul le déplacement. Cette succession de danses tour à tour entraînantes, sensuelles, virevoltantes est servie par des interprètes de haut calibre, dont le talent parvient aisément à éblouir petits et grands.

En 2005, Allan Lewis dirigeait les musiciens de l'Orchestre symphonique de Québec en tant que chef invité de la compagnie. Cette année, c'est en tant que le plus récent chef en résidence des Grands Ballets Canadiens de Montréal qu'il dirigeait à nouveau cette partition. Sous sa baguette, les musiciens de l'OSQ rendent très bien toute la fougue et la majesté de cette musique qui contient certaines des plus belles pages écrites par Tchaikovsky.

"Casse-noisette" est le LE ballet que l'on doit voir en famille, celui auquel il faut assister si l'on ne doit en voir qu'un seul dans sa vie. Pour les Grands ballets canadiens de Montréal, qui se sont donnés pour mission de populariser le ballet sous toutes ses formes, celui-ci est sûrement une de leurs meilleures productions.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica