Actualités

Et que ça swing... à l'américaine

Une collaboration de Line Turcotte

2 juillet 2007 (QIM) – Une belle époque où jolies robes, habits et souliers deux couleurs font partie de la mode revenant cycliquement depuis belle lurette. Blues, jazz rythmé des années 30, rock & roll, techno et hip hop, ces nombreux styles musicaux se prêtent à la danse swing.

Sous la direction artistique de Geneviève Kérouac, la troupe du Studio de danse Port-O-Swing et la Fanfarniente Della Strada se joignent sur la scène du Théâtre de la Cité Universitaire dans le but de ravir vos yeux et charmer vos oreilles. En tout 14 excellents musiciens nous font le plaisir de savourer les notes qu'ils reproduisent avec leur instrument.

À la direction musicale, Pierre Langevin, humoriste de circonstance, raconte un peu l'histoire de cette époque, traduisant en français chaque pièce pourtant bien anglo-saxonne. Se révélant un excellent clarinettiste, il donne la note. Les Harry James, George Gershwin, Cole Porter, Phil Moore, sans oublier le talentueux Glenn Miller pour sa "Moonlight Serenade" ne sont pas en reste et épatent la foule qui utilise les allées de côté pour danser.

Une ambiance de coordination musicale et artistique offre aux danseurs d'expérience la possibilité d'étendre leurs mouvements jusqu'à l'acrobatie. Cette légèreté à couper le souffle qu'ont les artistes leur donne l'illusion de flotter ou de marcher sur un fil comme font les funambules. L'École de Cirque de Québec, commanditaire de cette soirée, se veut tout aussi respectueuse que le Centre de physiothérapie de la Capitale.

Les artistes s'adonnent à leurs mouvements cylindriques en danse et en musique. Même quelques double-saltos déclassent toute culbute mal synchronisée. Des gens remplis de talent, légers comme des papillons vont et viennent sur la scène. Les musiciens s'exclament en sons des "Begin The Beguine", "Boogie Woogie Bugle Boy", "Shoo shoo baby" sans oublier le "Little Brown Jug".

"Swingin' the Blues" de Eddie Durham et John Hendrics font la notoriété de Benjamin Ricard et de Geneviève Kérouac, dans leur numéro gagnant des Championnats du monde 2007. Une soirée qui est passée très vite et qui se veut une belle démonstration de nos talents québécois. Soulignons la participation du Conseil des Arts du Canada, celle du Conseil des Arts et des lettres du Québec et de la Ville de Québec ainsi que du Théâtre de la Cité universitaire en collaboration avec les Productions Strada.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica