Actualités

Du Sinatra plein le Capitole avec John Pizzarelli

Une collaboration de Line Turcotte

5 juin 2007 (QIM) – Spectacle à l'odeur prodigieuse du Godfather, John Pizzarelli apparaît sur la scène du Capitole. Reconnu comme étant un des plus grands interprètes du Great American Songbook, ce jazzman de réputation internationale à la voix douce se plaît à faire sourire la foule par son français quelque peu étiré.

La soirée du 30 mai 2007 fut l'unique occasion, pour les résidents de Québec, de combler leur appétit de souvenirs new-yorkais. Le guitariste-crooner est venu présenter ce soir-là des pièces de son album "Dear Mr Sinatra", répertoire qu'il répète depuis des lunes, même en coulisse. Le maître d'oeuvre de la soirée offrit un vibrant hommage à Cole Porter, à Nat King Cole, et même aux Beatles, en tout une vingtaine de pièces devant un auditoire attentif. On aura reconnu entre autres "Here Comes the Sun" du regretté George Harrison.

C'est en compagnie de Larry Fuller au piano, Martin Pizzarelli à la contrebasse, et Tony Tedesco à la batterie qu'il fera battre les coeurs, éveillant de merveilleux souvenirs lorsque l'on reconnaîtra les classiques de Frankie comme "Fly Me To The Moon", "You Make Me Feel So Young", "I've Got You Under My Skin", "Ring a ding ding" et plusieurs autres. John Pizzarelli se souvient avoir fait quelques premières parties pour cette légende intimidante qu'est Frank Sinatra. Il nous rappelle à quel point il était impressionné par lui: pendant des heures et des heures, il demeurait en coulisses, se contentant de l'observer.

Résultat de toute cette persévérance: il est en mesure de proposer aujourd'hui son "Dear Mr Sinatra", de sa voix douce et précise qui réjouirait sans doute son modèle.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica