Actualités

Yann Perreau à l'Anglicane

Une collaboration de René d'Antoine Letarte

24 mars 2007 (QIM) – J'avais apprécié son intensité, sa désinvolture et sa sensibilité récemment lors de l'émission Tout le monde en parle à Radio-Canada. Je m'attendais donc à une belle soirée en cette chaleureuse salle de l'Anglicane au coeur du Vieux Lévis.

Pour agrémenter l'américaine de son spectacle, Yann Perreau, dans sa générosité, fait place à un ou une artiste de la chanson de chacune des régions où il passe. À la fin de la tournée, l'artiste qui de toutes les premières parties se sera le plus démarqué, se verra offrir l'opportunité d'ouvrir la soirée lors de ses concerts en supplémentaire au Théâtre de Quat'Sous, les 31 mai, 1er et 2 juin à Montréal.

En première partie, le vendredi 16 mars, nous avons eu droit à cinq chansons d'un certain Larochelle, originaire de Pintendre. Il s'accompagne à la guitare et au piano et présente son numéro en compagnie de son père à la contrebasse qui lui fait un beau travail, utilisant de temps à autre l'archet. Ses deux premières chansons m'ont toutefois laissé tout à fait indifférent. Le langage utilisé m'agace. Je ne sais trop si c'est par paresse, par ignorance ou par fanfaronnade que moult québécois, créateurs de chansons, utilisent une langue française charriée plutôt que châtiée. Je n'ai pas encore « parcé » le mystère... Par contre, la partie accompagnée au piano était passablement sensible. Elle offre une meilleure direction pour ce jeune prétendant à la carrière, pour peu qu'il fasse un léger effort sur la qualité de la langue utilisée dans ses chansons.

Yann pour sa part, on le constate dès son arrivée sur scène, est sans nul doute un poète et son spectacle Perreau et la lune le démontre très certainement. Il le livre à fond. Sa gestuelle et ses mimiques dans des éclairages soignés sont teintées d'une impertinence naïve et cela lui va très bien. Une belle folie l'anime et son rêve, il nous le passe léger, berçant. Le langage utilisé est peaufiné et fort agréable à l'oreille.

Les musiques de Yann sont solides et bien accompagnées, généralement au piano par l'artiste et par un musicien, Mao, qui l'accompagnait pour la première fois ce soir-là, remplaçant ainsi son accompagnateur régulier avec grand professionnalisme.

Allez rencontrer ce jeune dynamo qu'est Yann Perreau lors de son passage dans votre région. Il rechargera vos piles...

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica