Actualités

Mario Pelchat: 25 ans à charmer et à faire rêver!

Une collaboration de Gisèle Bellerose

10 mars 2007 (QIM) – Après cinq ans d'absence de la scène en solo, Mario Pelchat démarre l'année 2007 avec sa tournée Les villes où je vais. Il était de passage les 20 et 21 février derniers à la salle Albert-Rousseau de Québec, pour présenter une rétrospective de son parcours d'auteur-compositeur-interprète. Comme il se plaît à nous le rappeler, c'est à Québec qu'il a gravé son premier opus en 1982, et depuis lors cent quarante chansons ont été enregistrées dont plusieurs de ses compositions.

Devant un public majoritairement féminin, il débute en s'accompagnant au piano, puis il nous laisse découvrir les neuf musiciens qui l'accompagnent, dont trois violonistes et une contrebassiste. Des jeux d'éclairage bien choisis complètent le tout. Pour célébrer ses 25 ans de carrière, Mario Pelchat a décidé de faire les choses en grand et de gâter son public.

Les premières pièces sont tirées de son récent album "Le monde où je vais": "Si tu t'en vas", "Des milliards de personnes", "Quand on fera l'amour". Il poursuit avec son petit côté cabotin et nous fait bien rire en imitant sa tante Claire qui danse les genoux serrés, sur les chansons d'Elvis. Il saisit l'occasion de rendre hommage à certains artistes qui l'ont influencé, Presley "Such a night", Sardou "En chantant", Dassin "Les Champs Élysées" et Plume Latraverse "Jonquière". Pelchat a une superbe voix grave et riche en émotions. Que de souvenirs défilent avec son pot-pourri: "C'est la vie", "Voyager sans toi", "Pleurs dans la pluie", "Les femmes", "Perce les nuages", "Quand on y croit" et plusieurs autres, suivis de son dernier succès "Aimer".

La soirée prend fin sur une invitation au rêve, avec un seul rappel "Tant qu'on rêve encore" interprété en duo avec Cindy Daniel. La voix puissante de Pelchat nous transporte dans un univers suave. Cet excellent spectacle comporte plein de bons moments, certains très drôles et d'autres plus sérieux. Seule ombre au tableau, un certain manque de chaleur et de complicité se dégageait de lui le soir de la première. Une fois cet ajustement fait, je qualifierais la performance d'exceptionnelle et d'inoubliable.

Cindy Daniel, jeune protégée de Pelchat, assurait la première partie. Elle fut chaleureusement accueillie lors de l'interprétation de son hit "Sous une pluie d'étoiles", sorti à l'été 2006. Cette chanteuse de vingt ans a une belle voix qui manque toutefois de maturité et de puissance. La prestation de Mario Pelchat et Cindy Daniel est de grande qualité et vaut le déplacement. Des supplémentaires sont prévues pour les 22 et 23 mai prochains.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica