Actualités

Signée Lynda Lemay

Une collaboration de Alain Lacasse

19 décembre 2006 (QIM) – L’auteure-compositrice-interprète Lynda Lemay a donné à la mi-décembre trois représentations de son nouveau spectacle C’est que du bois au Théâtre Petit-Champlain de Québec. J'ai eu l'occasion d'assister à la première de ces trois soirées. Quel spectacle!

La chanteuse était en grande forme. Radieuse, en voix et visiblement heureuse de revenir à sa carrière solo, Lynda Lemay a comblé son public en interprétant près de 30 chansons provenant de son vaste répertoire et de son plus récent album "Ma signature. En fait, ce récital aurait pu aussi s’appeler Signé Lynda Lemay. L’artiste, qui effectue un retour professionnel après une pause maternité, a régulièrement pigé dans sa discographie passée (Déjà 10 albums de publiés) tout en offrant près d’une dizaine de chansons tirée de son plus récent CD. Elle a plutôt choisi d’intituler ce nouveau spectacle C’est que du bois, aussi le titre d’une chanson provenant de son nouveau disque. C’est compréhensible. La pièce, présentée au début de la première partie, raconte la relation d’un artiste avec son instrument de musique, dans ce cas-ci la guitare. Il est vrai que cet instrument dominait la prestation de la vedette, la guitariste-chanteuse étant aussi accompagnée sur scène des frères Yves et Marco Savard, virtuoses de la 6 cordes.

La première partie du spectacle était principalement consacrée aux chansons de l'album "Ma signature" ainsi qu’à des titres moins connus provenant des précédents disques. Lynda Lemay a alterné les pièces mélancoliques, dramatiques et tendres avec des titres plus drôles. C’est sa marque de commerce. La chanteuse a su émouvoir avec "Tu t’appelles Marguerite" (Magnifique), "La place au sous-sol", "Le traité de solitude" entre autres, et faire rire les spectateurs avec "Le mime", "Le dernier choix", "Le golfeur", "Ma chouette" et bien d’autres.

Quand elle s’adresse au public, Lynda Lemay ne gaspille pas sa salive en banalités. Elle parle de ses chansons et fait preuve de beaucoup d’humour. Le thème du golfeur a d’ailleurs été le sujet de blagues récurrentes durant la soirée et s'est avéré un bon running gag.

La deuxième partie du spectacle a davantage mis en lumière les succès, tant sérieux qu’humoristiques, qui ont ponctué la carrière de l'artiste. Ils y étaient presque tous: "Le plus fort c’est mon père", "Les souliers verts", "La centenaire", "Au nom des frustrées", etc. Seulement deux chansons du nouvel album ont trouvé niche dans ce tour d’horizon: "Une mère" et "Les culottes grises". Comme vous vous en doutez bien, ce dernier titre n’a rien de triste. Avant de quitter la scène, la chanteuse a interprété une pièce remontant à ses débuts et inédite sur disque, son titre: "Un verre de n’importe quoi". Elle raconte une rupture amoureuse qui vire littéralement en party dans un bar, après quelques abus de consommation. Lynda Lemay se laisse vraiment aller dans cette chanson.

Le rappel a été consacré aux demandes spéciales du public. En ce soir de première à Québec, Lynda a fait plaisir à son public en chantant "La veilleuse" (baptisée "La lampe" par la requérante, ce qui a bien fait rire tout le monde), et "La marmaille". Le spectacle s’est terminé par une version déchaînée de "La visite" qui a fait lever la foule de son siège.

Après plus de 2 h 15 de musique, Lynda Lemay pouvait dire mission accomplie. Le public était conquis et ravi. Les applaudissements nourris ont fusé d’ailleurs tout au long du spectacle. Le son était excellent, tout comme le jeu des deux musiciens accompagnateurs. L’éclairage était discret sans trop d'originalité. La mise en scène était judicieuse.

Lynda Lemay a du charisme. Elle établit aisément un contact chaleureux et intense avec les spectateurs. Elle est généreuse. Elle a une maîtrise certaine de son métier et de la scène qui met en valeur son univers et son style personnel. C’est une artiste internationale qui offre un spectacle de calibre international. Que dire de plus. Si vous aimez Lynda Lemay, allez voir son spectacle C’est que du bois. Vous ne le regretterez pas. Vous passerez une belle soirée.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica