Actualités

Noël pour Lauberivière

Une collaboration de Gisèle Bellerose

9 décembre 2006 (QIM) – Le 26 novembre dernier, au Grand Théâtre de Québec, se déroulait la 19e soirée-bénéfice annuelle de la Fondation de Lauberivière. Pour ce spectacle bénéfice du temps des Fêtes, l'organisme a fait appel à Marie Michèle Desrosiers et ses musiciens, au Choeur de Québec (lequel existe depuis 1968) et à son directeur-fondateur Guy Bélanger. La soirée débute par un cocktail de bienvenue. Suit la présentation d'un document vidéo visant à faire connaître les divers services de la Maison Lauberivière.

Maintenant, place au volet musical. Pour l'occasion, la scène est décorée de poinsettias rouges. Au lever du rideau, le Choeur de Québec (une centaine de personnes) est en place et nous chante deux airs de Noël qui furent une belle découverte. Puis arrive Marie Michèle Desrosiers, l'ex-voix féminine de Beau Dommage, toute de blanc vêtue, qui enchaîne avec la chanson "C'est l'hiver". Elle nous informe alors d'un problème vocal et que, la veille, elle était complètement aphone. Puis se succèdent "I'll Be Home For Christmas", "Noël blanc", "Mon beau sapin", "23 décembre" et plusieurs autres. Entre chaque pièce musicale, elle nous partage des souvenirs des Noëls de son enfance. Elle est à l'aise sur scène et fait son possible mais ce ne sera hélas pas sa meilleure performance. Mes coups de coeur ont été pour "Noël à Jérusalem" et "Minuit, chrétiens", entonnées par le ténor Guy Bélanger et le Choeur de Québec. La présence de la chorale contribue à enrichir la prestation. Nos deux vedettes nous ont aussi livré une interprétation remarquable de "Noël c'est l'amour".

Dans l'ensemble, ce fut un beau concert avec des moments savoureux mais sans toutefois parvenir à recréer l'ambiance et la magie des fêtes. Les difficultés vocales de Marie Michèle et ses quelques pertes de mémoire, dont sa "Promenade en traîneau" qu'elle a recommencée trois fois, ont jeté une ombre sur la soirée. L’événement aura permis d'amasser plus de 105 000 $ pour venir en aide aux démunis de notre société.

Rappelons que depuis plus de 23 ans, la Maison Lauberivière accueille les personnes dans le besoin qui viennent frapper à sa porte. Elle fournit un hébergement temporaire et un lieu de réadaptation aux laissés-pour-compte de la région de Québec. En 2005, elle a offert: 164 000 repas à la soupe populaire, 15 830 nuitées d'hébergement, 16 470 présences en réinsertion sociale, 2 590 admissions au service de dégrisement et bien plus encore. Tout est mis en place pour que la personne recueillie puisse passer de la rue vers une autonomie complète.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica