Actualités

Musique et lumière au Musée

Une collaboration de Jean-Marc Gaudreau

3 juin 2006 (QIM) – Écouter une oeuvre de Jean-Sébastien Bach dans le décor enchanteur d'une salle d'exposition, telle était l'invitation lancée par les Concerts sons et couleurs au Musée. C'est dans la salle 4 du Musée national des beaux-arts de Québec, consacrée à l'exposition Libérer la lumière du peintre québécois Fernand Leduc, que les mélomanes étaient conviés à vivre une belle expérience sensuelle. Une seule oeuvre était inscrite au programme, "L'Offrande musicale", BWV 1079, de Jean-Sébastien Bach. Nous l'avons entendue dans une transcription réalisée par le directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Québec, Yoav Talmi. Comme Bach a laissé peu d'indications sur le choix des instruments, le Maestro a opté pour une petite formation musicale composée d'un trio à cordes et d'un trio pour bois, à laquelle est venu s'adjoindre à quelques reprises une claveciniste.

De grands noms de l'Orchestre symphonique de Québec étaient présents pour l'occasion: Catherine Dallaire, violon solo associée, Simon Jacobs, alto, Pierre Laurin, violoncelle, Jacinthe Forand, flûte solo, Hélène Déry, deuxième hautbois, et Richard Gagnon, basson solo. Évelyne Lavoie, claveciniste, s'est jointe à l'ensemble, pour les passages nécessitant la présence d'une basse continue. Ces interprètes ont rendu avec finesse et grâce les 10 Canons, la Fugue canonique et la Sonate en trio composant "L'Offrande musicale", et ce grâce à un jeu plein de chatoiement et d'entrain. À quelques reprises, Judith de Repentigny est venue nous entretenir sur la genèse de cette oeuvre, sa structure et sa grande complexité. Ces commentaires musicologiques étaient le fruit des recherches de Er'ella Talmi, conjointe de Yoav Talmi et celle pour qui il a écrit cette transcription, en 1987. Le travail de celui-ci, a bien fait ressortir toute la splendeur de ce sommet de l'écriture contrapuntique de Bach.

Les salles muséographiques ne sont peut-être pas appropriées pour des concerts musicaux. Mais les inconvénients causés par le grondement continu du système d'aération ou la présence parfois un peu trop forte du basson, au détriment du clavecin, étaient largement compensés par le plaisir d'être environné des oeuvres colorées et pleines d'énergie de Fernand Leduc. Pouvoir parcourir la salle pour mieux admirer les oeuvres pendant l'entracte a rendu celle-ci beaucoup plus agréable.

En terminant, pour ceux qui s'interrogeraient sur la signification des lettres BWV associées au titre des pièces de Jean-Sébastien Bach, il s'agit d'un numéro d'ordre dans le catalogue des oeuvres complètes de ce maître allemand, édité en 1950. BWV signifiant Bach Werke Verzeichnis (Werke est le mot allemand pour oeuvre et Verzeichnis pour catalogue). Alors BWV 1079 pour 1079e pièce musicale du Catalogue des oeuvres de Bach.

Les Concerts sons et couleurs au Musée, sous la direction artistique de Mme Talmi, nous donnent rendez-vous, le 23 septembre prochain pour une nouvelle saison, avec un concert hommage à Mozart.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica