Actualités

Pierre Harel, un parcours aux confins du rock et de la nature

23 décembre 2005 (QIM) – Pour les jeunes générations, Pierre Harel est un nom qu'on remarque sur certains albums de Offenbach, Corbeau ou Corbach, groupes dont il fut le pionnier et/ou l'instigateur. Pour qui connaît un peu plus le rock made in Québec, il s'agit d'un des personnages catalyseurs qui ont porté cette forme musicale à se dépasser, ne fut-ce que par son insistance à chanter en québécois et à faire comprendre à son entourage la différence entre ce choix et le fait de « chanter en français ».

La parution de Harel - Rock ma vie, son livre-itinéraire ou road book comme on dit road movie aux Éditions Libre Expression, est l'occasion rêvée d'en savoir plus sur l'individu, ce qui l'anime et ses réalisations. Écrit sous forme de récits discontinus, comme l'est nécessairement la vie de ceux qui ne poinçonnent pas de 9 à 5, Rock ma vie nous entraîne au creux de l'action comme si on y était, que ce soit la première rencontre avec les gars du Offenbach Pop Opera à l'hôtel St-Jean, la découverte de Harrington Harbour où il prend contact avec un autre Québec « dont les autochtones étaient les véritables seigneurs », les rencontres préliminaires avec les Pères de Sainte-Croix avant la messe à l'Oratoire St-Joseph en 1972 ou bien le tournage du film Vie d'ange. Les épisodes liés aux initiatives musicales de Pierre Harel occupent finalement une modeste partie de l'ouvrage, laissant suffisamment de temps, et d'espace-texte, à sa vie au coeur de la nature, que ce soit ses séjours sur la Côte-Nord ou son refuge sur les bords du Lac Taureau, endroit où il consacre la majeure partie de son temps à s'occuper de son jeune fils Lou, à l'instar d'un John Lennon de la forêt!

La diversité de l'écriture et de l'émotion vont de pair avec les multiples facettes de la vie du rocker-poète-père de famille qu'est Harel, selon qu'il parle de musique, de femmes ou de la spiritualité autochtone, ses trois passions, ses trois raisons de vivre devine-t-on. Par moments, on assiste à une véritable confession ou plutôt à un partage que l'auteur nous offre comme à des amis lointains. Le livre est accompagné d'un CD mini-album de quatre chansons dont l'inédite "Trop beau pour être vrai" et trois extraits de l'album également titré "Harel - Rock ma vie" où le poète-musicien propose ses compositions entouré des membres de Corbach.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica