Actualités

Un Festival d'été sous le signe de la diversité

16 juin 2005 (QIM) – La 38e édition du Festival d'été de Québec, qui se déroule du 7 au 17 juillet 2005, vise toujours une étonnante diversité. Rock, chanson, musiques du Monde, jazz, hip-hop, electronica, chanson jeune public et karaoke seront de la fête. De nouveaux lieux s'ajoutent ou se confirment, en plus des scènes déjà courues que sont l'amphithéâtre naturel des Plaines d'Abraham, le Parc de la Francophonie, Place d'Youville et le Grand Théâtre de Québec.

Les Jardins de l'Hôtel de ville retrouvent un rôle d'avant-plan en devenant Place de la famille, un espace où les marionnettistes côtoient funambules, chanson interactive et karaoke. Parmi les invités: La Simagrée, Les Petites tounes, L'Ourson Doré, Bertrand Gosselin, le Théâtre de deux mains et les Petits chanteurs de Charlesbourg. Le Largo Resto Pub offre pour sa part une formule de souper-concert où le jazz est à l'honneur tandis que L'Impérial de Québec mise sur les musiques émergentes.

Quant aux lieux déjà consacrés, le GTQ accueille la série Têtes d'affiche, incluant les spectacles Desjardins symphonique, réunissant Richard Desjardins et l'OSQ, Diane Dufresne chante Kurt Weill, également avec l'OSQ en complicité avec Yannick Nézet-Séguin, ainsi que Jamil, Jérôme Minière et Pierre Lapointe qui sera l'invité du Consort contemporain de Québec. Il est à noter aussi que le Musée des beaux-arts du Québec propose, en marge de l'exposition Camille Claudel et Rodin: la rencontre de deux destins, un spectacle inédit avec Paule-Andrée Cassidy: Mademoiselle Camille.

Du côté des scènes extérieures, Place d'Youville confirme son rôle de diffusion des sonorités internationales en accueillant chaque jour quatre spectacles, du flamenco nuevo de Ojos de Brujo au tex-mex de Calexico en passant par Lila Downs, Juana Molina, Mahala Raï Banda et plus près de nous Taima, Dobacaracol ou Florent Vollant. Une des primeurs cette année: la série de six spectacles présentée par l'organisme Jeunes musiciens du monde, qui vise la préservation des musiques traditionnelles par le biais d'écoles de musique en divers points de la planète. Les six thèmes de 2005 sont: Direction l'Amérique latine, Je me souviens le Québec, Richesse des premières nations du Québec, Cap sur l'Afrique, À la découverte de l'Australie et des percussions du monde, ainsi que Sur la route de l'Inde et de ses charmes secrets.

Au Parc de la Francophonie, tout comme sur les Plaines, les nouvelles figures se mêlent aux monstres sacrés. Le premier endroit verra défiler Daniel Lanois, Groovy Aardvark, Corneille, Dinosaur Jr en plus de célébrer le retour de Rachid Taha qui avait littéralement fait déborder la fête dans les rues avoisinantes en 2002. Mention spéciale pour les deux soirées dominicales où quatre attractions prennent place chaque soir: Mathieu Provençal, Pépé et sa guitare, Plume Latraverse ainsi que Mes Aïeux le 10 juillet; Le Nombre, Les Breastfeeders, New York Dolls et la reformation exclusive des Secrétaires Volantes pour le soir de clôture. Quant au spacieux site des Plaines d'Abraham, les festivités y débutent par Starmania symphonique et se terminent avec le mégaspectacle des Cowboys Fringants et de leurs invités: Dumas, Henri Band, Les Zapartistes, Loco Locass, Mononc' Serge, à nouveau Pépé et sa guitare, Stephen Faulkner et Vincent Caza. Entre ces deux extrêmes, on pourra y voir et entendre des trucs aussi divers que Simple Plan, Steve Hill, ZZ Top, Offenbach précédé de John Mayall, Les Filles, la famille Dion, Catherine Durand, Porcupine Tree, La Rue Kétanou ou Les Trois Accords!

Le laissez-passer, disponible en prévente, donne accès à tous ces spectacles à l'exception de celui des Cowboys Fringants et de leurs invités. Pour l'horaire complet et détaillé, consulter le site Infofestival.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica