Actualités

L'expérience 5X5: un apprentissage partagé également pour le public

20 mai 2005 (QIM) – À la mi-mai, déjà plus de la moitié du parcours est effectuée pour la seconde cuvée du projet 5X5, une initiative du Théâtre Petit Champlain, à Québec. Les Jérôme Couture, Jessie Dubé, Yannick Essertaize, Jenni Ferand et Patrice Michaud, après s'être mesurés au répertoire de leurs prédécesseurs en chanson (tant les auteurs des récentes années que les créateurs des immortelles de générations précédentes, de même que le répertoire de la marraine du premier soir, Diane Tell) s'adonneront tous, à leurs prochains rendez-vous, à l'exercice des croisements vocaux, en duo, en trio ou en groupe avant de proposer à leur tour les fruits de leur effort, sous forme de créations originales.

Ayant assisté à deux représentations de 5X5 depuis le début de l'édition 2005, nos témoins à l'affût de tout ce qui bouge dans le domaine musical ont constaté une grande maturité chez les participants de cette année, et peut-être même un peu trop de retenue quand on sait que ceux-ci aspirent à brûler les planches dans un avenir rapproché. Si les choix de répertoire se sont avérés fort diversifiés et souvent pertinents, on constate qu'un glissement s'opère au fil des ans dans la notion de « pièces de répertoire » et ce de façon générale. Cette remarque concerne autant les artistes ayant déjà quelques années d'expérience professionnelle à leur actif que les participants à un programme comme celui-ci: simple question de génération, probablement. On n'a pas à reprocher ou approuver cette tendance, simplement en prendre note. Sur ce point, les participants 2005 nous servent une petite leçon en douce. Ainsi, lors de la soirée consacrée aux Immortelles, le 11 mai dernier, si on a pu apprécier d'intéressantes interprétations de Ferland, Brassens, Gainsbourg, Léveillée ou Blanchet, les moments les plus intenses étaient dus à des titres de Desjardins, Offenbach, les Colocs ou encore le "Chant d'un patriote" de Félix Leclerc servi à la façon d'un Daniel Boucher. Ce qui n'a pas empêché les cinq participants de terminer par une judicieuse interprétation a cappella d'un titre datant de l'avant-dernier siècle: "Le temps des cerises". Leçon de relativité temporelle, donc, pour les tenants d'un répertoire immuable. Mieux encore, les moments les plus enflammés constatés lors de la soirée dédiée à la Chanson neuve pouvaient aller autant du côté d'un personnage aussi contemporain que Stefie Shock "Un homme à la mer" que d'un succès de facture traditionnelle, bien que composé par les gens du groupe Mes Aïeux "Le yâble est dans la cabane"! Ce qui, ma foi, est plutôt bon signe.

Les prochains rendez-vous auront lieu le 25 mai - Chansons plurielles, et le 8 juin - 100 % original.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica