Actualités

Gala de l'ADISQ: vers une plus grande cohabitation?

1er novembre 2004 (QIM) - La 26e cuvée des Félix de l'ADISQ laisse deviner une accessibilité plus large au panthéon de l'industrie québécoise du disque, du spectacle et de la vidéo. Bien que la scène musicale fasse preuve depuis longtemps d'une saine et réjouissante diversité, une tendance lourde en venait à confirmer depuis quelques années l'omniprésence de certains noms qui, bien malgré eux, étaient perçus comme une caste indélogeable face à une multitude d'éternels émergents. Le spectacle télévisé marquant l'édition 2004 de l'attribution des trophées Félix, autant que les titres décernés lors du Gala hors-d'ondes, semble partiellement renverser la vapeur. Pour la première fois depuis des lustres les Céline Dion, Isabelle Boulay et Garou n'apparaissent pas au palmarès des élus, laissant place à de multiples aspirants qui accèdent à quelques statuettes.

Les plus marquants, et dans une certaine mesure imprévus, sont Richard Desjardins, Corneille et de Benoit Charest. Malgré l'absence du premier, "Kanasuta" lui vaut, ainsi qu'à son équipe, cinq Félix: Album de l’année - Populaire, Auteur ou compositeur de l’année, Spectacle de l’année - Auteur-compositeur-interprète, Scripteur de spectacles de l’année (Richard Desjardins et Patrice Desbiens) et Sonorisateur de l’année (Bernard Grenon), suivi de Corneille et de Ben Charest avec chacun trois récompenses: ce dernier se voit attribuer les titres: Album de l’année - Bande sonore originale pour "Les Triplettes de Belleville", Révélation de l’année et Arrangeur de l’année tandis que le chanteur Corneille, qui s'impose ici après avoir rayonné depuis deux ans de l'autre côté de l'Atlantique, est élu Interprète masculin de l’année par vote populaire en plus d'obtenir les Félix pour l'Artiste québécois s’étant le plus illustré hors Québec et le Vidéoclip de l’année avec "Parce qu’on vient de loin".

Marie-Élaine Thibert, l'équipe du spectacle Don Juan, Stefie Shock et Coral Egan repartent quant à eux avec chacun deux trophées. Pour Marie-Élaine ce sont l'Album de l’année - Meilleur vendeur et l'Interprète féminine de l’année, titre obtenu par vote populaire tout comme celui de Corneille; la troupe de Don Juan, Spectacle musical de Félix Gray mettant en vedettes Mario Pelchat, Marie-Ève Janvier, Jean-François Breau, Cindy Daniel et Claude Gauthier entre autres, est reconnue comme ayant offert le Spectacle de l’année - Interprète et Gilles Maheu en tant que Metteur en scène de l’année; pour leur part Stefie Shock, son album et son spectacle "Le décor" obtiennent les Félix Album de l’année - Pop-Rock et Concepteur d’éclairage de l’année (Pyer Desrochers) tandis que Coral Egan devient l'Artiste québécoise s’étant le plus illustrée dans une autre langue que le français et son collaborateur Charles Papasoff le Réalisateur de disques de l’année pour son travail sur l'album "My Favorite Distraction". Signalons du côté production la performance de La Compagnie Larivée Cabot Champagne avec rien de moins que trois Félix et les Disques Audiogram avec un doublé.

Un des moments les plus captivants a été le coup de chapeau rendu à l’auteur-compositeur-interprète Michel Rivard à qui on a remis le prix Hommage et qui célèbre cette année ses trente années de succès en musique. Une brochette de chanteurs et chanteuses dont Isabelle Boulay, Richard Séguin et son ex-collègue de Beau Dommage, Marie Michèle Desrosiers ont poussé quelques mesures de plusieurs de ses chansons. Rivard, en digne tête hommagée, a ensuite pris la parole et, visiblement ému, a raconté une anecdote des plus savoureuses sur ses débuts « catastrophiques » dans le showbusiness, lesquels démontrent bien que la persévérance peut être récompensée.

Parmi les autres lauréats, citons:

Pour connaître la liste complète des récipiendaires 2004, consultez le site officiel de l'ADISQ.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica