Actualités

La saison du Son chez Urbania

23 octobre 2004 (QIM) - Avec son numéro d'automne 2004, la revue Urbania qui se définit comme l'ultime magazine urbain du Québec, à la fois curieuse de ce qui nous environne au quotidien tout en étant branchée tendances, s'intéresse à tout ce qui est audible. La publication saisonnière aborde donc le Son sous ses divers aspects: utilitaire, anecdotique, scientifique, exotique et bien sûr musical. La parole est donnée aux lecteurs (habitués ou pressentis) aussi bien qu'à des professionnels du son.

Un sujet portant sur les influences sonores (on peut être surpris de retrouver la musique des Beatles au tableau de préférence de personnalités aussi diversifiées que Mara Tremblay, Chafiik de Loco Locass, Akufen ou Martin Léon), succède à un Vox pop bon-enfant tandis qu'un peu plus loin un autre remue-méninge s'attarde aux sons les plus détestés!

Des entrevues permettent de mieux connaître le rapport aux sons que vivent Natalie Choquette, les frères Diouf, le compositeur Jean-François Laporte, le chef d'orchestre Yannick Nézet-Séguin et des gens d'autres disciplines apparentées. S'y côtoient ainsi l'orthophoniste Josée Laplante, le preneur de son Serge Beauchemin, la gérante d'artistes (entre autres des Architekts) Danielle Rousseau, l'animateur et DJ Claude Rajotte, François Pérusse le plus sonore des humoristes et l'archiviste Christian Lewis de la Phonothèque québécoise.

Le volet plus scientifique donne lieu à des articles portant sur le cerveau et les sons, l'efficacité des jingles et un aide-mémoire époustouflant intitulé: Le Son en chiffres. On y apprend tout spécialement qu'un requin peut entendre le clapotis de vos ébats nautiques à 1 kilomètre, que l'oreille humaine retient environ 20% de ce qu'elle entend ou qu'il en coûterait 90 000 $ pour s'assurer les services de La Castafiore une seule soirée... si elle existait!

Il est ensuite possible de compléter notre éducation sonore en s'adonnant à quelque errance dans les nuits de Barcelone, à une visite audioguidée à Brooklyn (grâce au concept Soundwalk) ou en liant connaissance avec quelques Netlabels dont Epsilon Lab. Quelques nouvelles et une bande dessinée complètent ce double numéro 05/06 d'Urbania. Les quatre premiers numéros portaient sur les thèmes de la Locomotion, des Odeurs, du Commerce et du... Vice. Le prochain abordera le Style! Émotions en vue!

En complément à ces lectures, le site de la revue permet de s'improviser manipulateur de son grâce à la console de mixage sonore virtuelle Urbox, une expérience rendue possible par l'implication des artistes Éloi Brunelle, Mateo Murphy, Janek Bishop et Mamoru.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica