Actualités

Stéphane Venne: Le retour de Don Quichotte

Compte-rendu d'un entretien de l'auteur-compositeur avec Roger T. Drolet

28 février 2004 (QIM) - Ses chansons ont connu une seconde vie depuis un an, son oeuvre sera particulièrement mise en valeur au prochain Festival d'été de Québec. Stéphane Venne est un pionnier dans l'art de concocter des bijoux de chansons pop, au Québec. Mais il est loin d'avoir écrit son dernier mot!

Modèle de discrétion, l'auteur-compositeur (et jadis interprète) Stéphane Venne n'a jamais fait d'esclandres à propos de son métier... ou de la condition humaine! Actif sur la scène musicale depuis la fin des années 60, c'est par sa pratique et ses oeuvres que ses messages ont portés. Et quelle trajectoire! Des interprètes populaires mais de grande classe (Renée Claude, Isabelle Pierre, Emmanuelle, entre autres...) sont devenues, au coeur de cette effervescente période peace & love, les chantres de la libération de la femme et de l'affirmation nationale.

Délaissant son rôle de chanteur, ceux de compositeur, de parolier, de réalisateur et de producteur prirent bientôt toute la place, si bien que de nombreux petits bijoux de la pop s'enfilèrent au palmarès québécois les uns après les autres faisant la transition entre l'époque yé-yé et celle des Beau Dommage et Harmonium au coeur des années soixante-dix. Un échantillon des succès de Venne est disponible sur le DC "Le temps est bon" (Disques Mérite).

Exemple éloquent du métissage réussi entre les influences britannique et française, Stéphane Venne donna aussi dans la ritournelle publicitaire, la musique de films, sans oublier la chanson-thème d'événements. N'avait-il pas été lancé par la chanson "Un jour, un jour", gagnante du concours mis sur pied pour trouver une identification sonore à l'Expo 67 de Montréal?

Mais, voilà de cela vingt-cinq ans minimum, il accroche ses patins et fonde une station radiophonique à Montréal, puis devient, à toutes fins utiles, invisible.

Et soudainement, un peu beaucoup grâce à l'adaptation québécoise de la série télévisée Star Académie, voilà que quelques-unes de ses chansons sont ramenées aux premières loges de la notoriété. À bien y penser, ce n'est qu'un juste retour des choses car les bonnes chansons finissent toujours par revenir à la mode. M. Venne, aujourd'hui à l'aube de la soixantaine, n'avait pas prévu ce regain de succès même s'il le souhaitait. La chanson d'aujourd'hui n'est plus ce qu'elle était, déplore celui qui fut Président du jury des Prix Miroir du récent Festival d'Été de Québec 2003.

N'est-il pas quand même étonnant qu'on choisisse une chanson vieille de 30 ans comme indicatif d'un concours de télé-réalité pour les jeunes talents? Non, rétorque l'auteur de "Tu trouveras la paix dans ton coeur", pour qui une bonne chanson n'a pas d'âge. « En fait, si plusieurs chansons d'aujourd'hui sont moins intéressantes, c'est que ce sont les pitonneux qui sont derrière la console », déplore Stéphane Venne. En clair, les musiciens sont souvent remplacés par des techniciens aux postes de contrôle des studios d'enregistrement et cela dénature le produit fini. « Pour créer une bonne chanson, il faut d'abord un concept avant de passer au mode écriture », affirme celui à qui MusiMax a rendu un hommage télévisé au printemps dernier.

Mais une résurrection inopinée provoque une recrudescence de demandes qui parviennent ces temps-ci à celui qui travailla aussi un temps à la Délégation générale du Québec à Paris. « Présentement, on me demande des hits, mais pour cela, il faudrait qu'on me procure aussi les conditions matérielles propices à la création à temps complet », clame Stéphane Venne. Bien entendu, il ne refuse rien à priori mais il ne veut plus de cette précarité si répandue dans l'industrie. « J'ai présentement un emploi que j'aime (à la Ville de Montréal), une commande pour Star Académie II, une chanson de film ("Le ciel est à moi" pour le film Papillon bleu de Léa Pool, chantée par Marie-Élaine Thibert) et une autre collaboration avec le Festival d'Été de Québec pour 2004 » conclut le compositeur de la musique des Plouffe. On a en effet récemment annoncé que le Festival célèbrera, l'an prochain, le 30 e anniversaire de la Superfrancofête, dont Stéphane Venne a composé le thème en 1974 et c'est un grand spectacle-concept qui sera consacré du même coup à l'oeuvre de l'ACI. Ça, c'est une bonne nouvelle...

Souhaitons que son talent musical s'exprime encore longtemps pour le plus grand bénéfice du Québec musical.

(Entretien réalisé à Québec, le 9 juillet 2003)

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica