Actualités

Expo en hommage à Gilles Carle

31 janvier 2004 (QIM) - Celui qui a réalisé plusieurs films des années-charnières de notre cinéma, alors que celui-ci se cherchait et se découvrait au coeur des années 70 et 80, se voit honorer d'une exposition dédiée à son oeuvre au Musée de la civilisation à Québec. Gilles Carle un cinéaste de premier plan était inaugurée le 20 janvier dernier et demeurera à l'affiche du MCQ jusqu'au 12 septembre prochain.

S'il dit lui-même avoir fait oeuvre de constatation plutôt que de contestation, il n'en demeure pas moins que les films de Gilles Carle ont secoué certaines convictions et renversé des tabous. Tout en ayant connu l'époque glorieuse des films de l'Office qu'il rappelait au milieu des années 80 avec Cinéma cinéma, le cinéaste s'est surtout illustré par ses grands succès de fiction, depuis La vie heureuse de Léopold Z. jusqu'à Pudding chômeur en passant par Red, Les mâles, La mort d'un bûcheron, La tête de Normande St-Onge, La postière, sans oublier ses adaptations des classiques de la littérature que sont Les Plouffe et Maria Chapdelaine.

L'exposition nous rappelle aussi que cet artiste de la caméra s'est intéressé à plus d'une forme d'expression: ayant une formation initiale en graphisme, ce poète et passionné d'histoire, a cofondé la maison d'édition L'Hexagone tout en se faisant, une quarantaine d'années plus tard, l'illustrateur de la série documentaire Épopée en Amérique. Plus récemment il signait quelques-uns des textes de chansons qu'interprète sa muse Chloé Sainte-Marie: "Chamaille chamaille", "Je t'aime, je te quitte", "To Be Or Not To Be la vie"...

La musique et la chanson sont d'ailleurs fort bien représentées dans l'oeuvre du cinéaste: outre les quelques refrains interprétés à l'écran par ses actrices fétiche, Carole Laure et Chloé, Gilles Carle a aussi attiré au jeu dramatique plusieurs personnages du monde musical. Si plusieurs ont en mémoire les rôles confiés à Willie Lamothe, le meilleur repêchage à son palmarès, dans L'âge de la machine et La mort d'un bûcheron, il a aussi amené Donald Lautrec et Yoland Guérard à camper des personnages crédibles dans Maria Chapdelaine, sans parler des caméos qu'il a confié à Michèle Richard, un rôle avec du panache indéniablement, dans La postière! Plusieurs années auparavant, il avait réuni Hervé Brousseau et Ovila Légaré dans une de ses premières oeuvres: Solange dans nos campagnes, aux côtés de Louise Marleau, Benoît Marleau et Patricia Nolin, entre autres jeunes comédiens. Cette archive sera ramenée à la vue du public lors de la première d'une série de soirées consacrées à l'oeuvre de Carle, en collaboration avec Antitube, tout au long de l'année.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica