Actualités

Daniel Bélanger et les Cowboys Fringants se distinguent aux 15e Prix Miroir

14 juillet 2003 (QIM) - Pour la quinzième édition de ses Prix Miroir, le Festival d'été de Québec souligne le travail de six artistes parmi les centaines d'invités-participants. Le public a craqué pour le spectacle d'ouverture tandis que le jury a été emballé par le spectacle du dernier samedi, deux événements de la grande scène sur les Plaines d'Abraham. Par temps de soleil comme par journées pluvieuses, des membres du jury se sont répartis la tâche d'assister à chacun des quelque 400 spectacles du Festival. Les critères de qualification sont multiples mais les principaux aspects pris en considération par les jurés sont avant tout les qualités propres des spectacles et non la réputation des artistes ou leur excellence sur disque.

Présidée par l'auteur-compositeur Stéphane Venne, l'équipe comprenait l'artiste Claire Pelletier, le musicien et producteur Pierre Duchesne, le gérant Gary Cristall ainsi que le réalisateur producteur et scripteur Dominique Soutif. Leur choix s'est porté sur:

  • Miroir de la Chanson d'expression française: les Cowboys Fringants
  • Miroir Musiques et Traditions du monde: Spaccanapoli
  • Miroir Coup de coeur: Lúnasa
  • Miroir de l'Artiste d'ici - Étoiles Galaxie: 2 prix ex-aequo: Coral Egan et Yann Perreau

Enfin, le Spectacle le plus populaire, résultant du vote du public tout au long du Festival, s'est avéré:

Contrairement aux années précédentes, les lauréats ont été connus le lundi midi soit le lendemain de la clôture du Festival d'été de Québec. Ce qui a permis à tous les spectacles, incluant ceux du dimanche, d'être en lice, notamment pour le prix attribué par vote du public.

Désireux d'apporter sa touche complémentaire à l'événement, le vadrouilleur de Québec Info Musique a le plaisir d'attribuer des mentions spéciales et confidentielles aux prestations suivantes:

  • The Derailers et Sierra Maestra, pour l'approche de musique d'agrément et la qualité de la sonorisation laissant place à chacun des instruments et aux voix humaines.
  • Friches Théâtre Urbain, pour leur présence inopinée et imprévisible, dans la tradition des amuseurs de rue qui ont longtemps été une image de marque du Festival.
  • Marie-Jo Thério, pour sa fougue lors de l'hommage à Jacques Brel.
  • The Sadies, pour leur sang-froid et leur chaude prestation.
Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica