Actualités

Le Festival d'été de Québec maintient le cap

1er juillet 2003 (QIM) - Bien qu'il soit touché, comme beaucoup de secteurs d'activité, par les compressions budgétaires ambiantes, le 36e Festival d'été de Québec maintient cette année encore une programmation de plus de 400 spectacles, que ce soit sur les scènes extérieures, accessibles pour le seul prix du macaron clignotant qui est désormais devenu un de ses repères essentiels, ou dans un réseau de salles associées à l'événement.

Du 3 au 13 juillet, il sera ainsi possible de découvrir le Mai Tai Orchestra aux accents hawaïens, la Belge Natacha Atlas, de renouer avec les vétérans Bob Geldof, Peter Green, de rendre hommage à Jacques Brel (conçu par Diane Dufresne) ou à Pauline Julien, de retrouver Stephen Faulkner et Plume Latraverse sur les Plaines d'Abraham, de constater la 7e livraison des révélations du Gala Ça m'chante ou encore de s'éclater les racines avec un alignement de planètes sonores dans la plus (im)pure tradition à Place D'Youville. Imaginez les Chauffeurs à pied, Suroît, Mes Aïeux et Ashley McIsaac se succédant au même endroit en moins d'une demi-journée! Pour les adeptes de grands rassemblements, vous serez choyés au spectacle d'ouverture, alors que Daniel Bélanger sera de la fête, précédé de Marc Déry et de Jérôme Minière, ou à celui de clôture en compagnie du Tony Levin Band et de Kevin Parent, pendant que les plus curieux se retrouveront un peu plus loin en compagnie des Chiens et de Galaxie 500. Ceci dit, il ne faudrait pas oublier les Sylvain Cossette, Robert Charlebois, Cowboys Fringants et tutti quanti.

Du côté des spectacles en salles, on peut retrouver dans une veine plus classique Alain Lefèvre ou Jorane accompagnés par l'OSQ, André Gagnon seul (ou presque) à son piano dans la cour du Séminaire ou encore découvrir la claveciniste Catherine Perrin, le groupe britannique Phantasm et assister à une représentation de l'opérette Pomme d'Api de Jacques Offenbach, mettant en vedette Albert Millaire, Marc Duguay et la soprano Sabina Ferland à la chapelle historique du Bon-Pasteur. Le Cabaret du Festival accueille entre autres Yves Desrosiers, Chloé Sainte-Marie, le California Guitar Trio et Geneviève Charest; le Grand théâtre propose Louise Forestier et Susie Arioli Band; l'Emprise diversifie sa programmation habituellement jazzée pour faire place notamment à Maurane, Jorane, au violoniste Oliver Schroer ou aux frères Painchaud en plus de Coral Egan et du Trio Marc Vallée. Si vos pas vous mènent au Pub Saint-Alexandre, vos oreilles risquent d'entendre quelques trouvailles comme Mary Gauthier, The Campbell Brothers, the Strawbs(!) ou la Rue Kétanou. Le panorama ne serait pas complet sans un détour vers la nouvelle scène Télé-Québec/89,1 qui officialise le lieu de diffusion de la Salle Multi du complexe Méduse comme partenaire du festival. Ce sera l'occasion d'y plonger notamment dans le monde de l'improvisation musicale lors de trois soirées de la LNIMQ (Ligue nationale d'improvisation musicale de Québec), de se faire l'oreille aux nouvelles sonorités urbaines lors de soirées Transes Nocturnes et d'entendre des groupes aussi différents que Yelo Molo ou Colectivo. Nous apprenions quelques jours avant la tenue de l'événement, que la soirée Nouveaux horizons, réunissant une gerbe de nouveaux auteurs-compositeurs (Dumas, Martin Léon, Antoine Gratton et Yann Perreau) sera présentée le dimanche 6 juillet, au Parc de la Francophonie, en première partie des Rita Mitsouko.

Courez vite vous procurer le macaron et tous à Québec! Pour la programmation complète, voir le dépliant disponible un peu partout ou consulter le site officiel du Festival.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica