Actualités

50 000 fans rendent hommage à Dédé Fortin pour l'ouverture du Festival d'été de Québec

6 juillet 2001 (QIM) – On se serait cru à l'apothéose du Festival, jeudi soir dernier. Et pourtant ce n'était pas la soirée de clôture qui animait le grand amphithéâtre naturel des Plaines d'Abraham en ce 5 juillet 2001, mais bien l'ouverture de la 34e édition de la grande fête musicale de la Capitale nationale québécoise. Cette foule inhabituelle témoigne de la popularité exceptionnelle du groupe Les Colocs, formation qui aura marqué mieux que personne la décennie musicale 90 au Québec. Étaient réunis pour leur rendre hommage, à travers la mémoire de leur chanteur et leader André Fortin, les artistes Daniel Boucher, Jonathan Painchaud du groupe Okoumé, Fred Fortin, Éric Lapointe et les Respectables qui accompagnaient tout ce beau monde. Il ne faut pas oublier bien sûr les anciens Colocs: Mike Sawatsky, André Vanderbiest et leurs acolytes Alhadji Fall Diouf et Pape Abdou Karim Diouf, Jean-Denis Levasseur, Benoit Gagné et l'harmoniciste Guy Bélanger.

Le spectacle unique, intitulé « À travers les brumes », était ficelé par le narrateur Mario Saint-Amand et a été filmé pour la télévision de Radio-Canada. Il sera vraisemblablement aussi diffusé sur la radio d'état au cours des prochaines semaines. Conçu comme un écrin pour sertir les textes et musiques du moteur des Colocs que fut André Fortin, le spectacle et la réaction spontanée du public ont rappelé à quel point les chansons du groupe (surtout celles du premier album qui ont occupé plus de la moitié du temps alloué aux musiciens) ont rejoint l'ensemble des gens au Québec, parfois d'âges fort différents. L'arrivée des anciens partenaires de l'auteur-compositeur, une vingtaine de minutes avant la fin de la prestation aura permis de mesurer tout le parcours musical qu'a effectué le groupe en quelques années, ceux-ci s'adonnant à une performance beaucoup plus métissée que pour les succès du début du groupe. N'eut été un retard d'une quarantaine de minutes, le portrait musical aurait sans doute été encore plus complet. C'est cependant un souvenir ravi qu'emporteront les nombreux participants-spectateurs de certaines performances comme "Pis si ô moins" par Daniel Boucher ou "Mauvais caractère" par Éric Lapointe. Celles-ci seraient dignes d'une éventuelle anthologie des reprises les plus remarquées du répertoire québécois.

Débutant ce jeudi 5 juillet, le Festival multipliera les occasions d'entendre ou de découvrir de nombreux artistes de la relève, des musiciens d'ailleurs ou des retours dignes de mention, sans oublier le volet des arts de la rue auquel on accorde une attention particulière cette année, jusqu'au dimanche 15 du mois. Pour consulter la programmation détaillée, c'est évidemment sur le site du Festival qu'il faut aller.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica