Actualités

Tony Roman se préoccupe de l'utilisation de son image artistique

26 juin 2001 (QIM) – Celui qui a symbolisé le dynamisme de la chanson yé-yé au Québec, au milieu des années soixante, ne prise guère la référence à son style de prestation scénique telle qu'utilisée par la Société des loteries du Québec. L'ex-chanteur qui oeuvre depuis plusieurs années comme producteur en cinéma et en télévision n'aurait pas donné son accord à cette imitation de son style flamboyant et de sa chanson fétiche "Do Wah Diddy", utilisé dans une publicité télévisée marquant le 30e anniversaire de Loto-Québec l'été dernier.

Ayant toujours refusé l'association de son image avec la commercialisation de quelque produit que ce soit, l'artiste s'est dit particulièrement outré que cet usage qui a été fait de son identité artistique vise à promouvoir des activités qui font appel à des instincts et des impulsions nuisibles « qui ne devraient pas être sollicitées ni encouragées », selon les termes de la poursuite qui a été déposée au montant de 400 000 $ contre la Société des loteries du Québec et la maison à l'origine de cette campagne publicitaire. L'objet de la poursuite en est « l'usurpation d'identité artistique », toujours selon l'agence de presse canadienne (PC).

Il est quand même étonnant que certains concepteurs ou leurs clients ne s'assurent pas au préalable d'obtenir l'accord des parties concernées, lorsqu'il est question de campagnes de cette envergure. Avec le nombre de publicités à caractère rétro qui se multiplient depuis quelques années, ce ne doit pas être le premier cas du genre!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica