Actualités

Musique, témoignages et parade de mode au IIe Sommet des peuples

23 avril 2001 (QIM) – Plusieurs jours avant la tenue du gigantesque « show de signatures » que nous ont réservé les dignitaires de 34 des 35 pays des Amériques (bientôt 36?), des centaines de membres d'organisations populaires ou de simples citoyens ont eu l'occasion de prendre la parole ou de se rendre découvrir les répercussions appréhendées d'une mondialisation telle que souhaitée par les tenants d'une Amérique « Pôle to pôle »!

Entre les délibérations plus sérieuses et les préparatifs pour la Marche des Amériques, le chapiteau sis au Bassin Louise dans le Vieux Port de Québec accueillait tout au long de la journée du vendredi 20 avril un teach-in sous le thème: Non à la ZLÉA - D'autres Amériques sont possibles...

Les sujets traités (l'eau, l'agriculture, la santé, la jeunesse, les droits des Autochtones) y étaient ponctués de mini spectacles musicaux et d'une parade de mode vraiment unique en son genre intitulée Les ateliers de la misère - Sweatshop fashion show. Il était possible d'y voir défiler des mannequins d'un jour, parmi lesquels quelques figures du monde politique, arborant de jolis chandails « directement importés des maquilladoras du Mexique et du Honduras » pour la confection de chacun desquels on avait relevé les conditions de travail et les salaires payés aux travailleuses de ces ateliers « griffés ».

Ces mini spectacles ont permis à Acalanto, Céline Delisle, Mononc' Serge, Soraya, Caroline Harvey, Nico Beki, Marie-Claude Lamoureux, The Montreal Raging Grannies, Muzion et Suzy Tremblay de livrer quelques chansons ou impressions directes qui leur ont été inspirées par le projet des bonzes de l'économie continentale. Cette manifestation socio-culturelle animée par François Gourd et par l'auteure Naomi Klein (No Logo - La tyrannie des marques) devait se prolonger par les spectacles de Karen Young et de La Chango Family à qui revenait le rôle de terminer la journée dédiée à ces... autres Amériques!

Quant aux pistes d'action quotidienne que les organisateurs de la journée suggèrent pour contrer au quotidien le « grand bulldozage », on y relève les suggestions suivantes: l'envoi de lettres ou messages à son député, l'utilisation maximale des médias, le développement du sens critique par des débats et des lectures ciblées, la vigilance dans les gestes et les achats au quotidien. Le message aura-t-il réussi à passer malgré les incidents qui ont marqué les soirées pendant la tenue du Sommet? Souhaitons que ces accrochages n'aient pas comme conséquence de rendre les sourds encore plus sourds!

Retenons plutôt les résultats positifs de la Marche des Peuples qui a attiré plus de 60 000 personnes selon certaines sources qui ont suivi l'événement de près, alors qu'on en attendait environ 20 000. Et la majeure partie de ces gens s'exprimait surtout en musique! Il fallait voir les tam-tams, quelques guitares et même une cornemuse qui est surgie à un moment crucial!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica