Actualités

Les artistes francophones: des shows qui lèvent!

15 février 2001 (QIM) – Si certains artistes de la francophonie canadienne se sont illustrés sur la scène québécoise depuis plusieurs décennies, tels Garolou, Daniel Lavoie, Angèle Arsenault et plusieurs autres, il en est une quantité incroyable qui nous sont moins connus et qui méritent notre attention. Le mois de février 2001 est l'occasion d'en découvrir quelques-uns dans le cadre de la Bourse Rideau qui se tient à Québec du 11 au 16 du mois, puis lors du spectacle Des shows qui lèvent, présenté le mardi 20 février au Nouveau Club Soda.

La FCCF (Fédération culturelle canadienne-française) présentait un spectacle condensé (showcase) au bar Le D'Auteuil, ce mardi 12 février, regroupant Annette Campagne, Jean-Guy ‘Chuck' Labelle, Michel Thériault et le groupe Barachois. Quatre facettes illustrant la diversité de la création dans la francophonie canadienne. Le groupe Barachois de l'Île-du-Prince-Édouard a non seulement soulevé les gens de leur siège mais aussi le plancher du bar de la Capitale, aux petites heures, mercredi matin.

La semaine suivante, ce sera au tour de la métropole québécoise de vibrer en toute fébrilité au son des groupes Polly-Esther (Saskatchewan), Swing (Ontario) et Grand Dérangement (Nouvelle-Écosse). Le nom de Polly-Esther n'est pas inconnu des québécois puisqu'on a pu les voir à l'oeuvre lors d'éditions précédentes de l'événement Coup de coeur francophone. Swing pour sa part offre un métissage hallucinant de turlute, de rap et de chanson à répondre avec une touche de techno. Vous ne voyez pas? Passez les entendre et vous verrez! Quand à la formation acadienne Grand Dérangement, elle nous réserve pour sa part quelques surprises qui débordent toute frontière. Une sélection des meilleurs moments des deux événements sera diffusée respectivement sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada, à l'émission Sur un air d'aller, animée et réalisée par Daniel Mathieu, à 19h les samedis 17 et 24 février.

Ce foisonnement de création ne doit pas nous faire oublier cependant que la culture du Canada francophone n'a pas toujours la partie facile. La FCCF rappelait, suite au Rapport sur les services de radiodiffusion de langue française en milieu minoritaire publié par le CRTC, que les artistes francophones de l'extérieur du Québec étaient rarement vus à la télévison canadienne. Pierre Raphaël Pelletier, président de la Fédération, précisait suite à la publication de ce rapport qu'il est « essentiel de considérer l'offre de services non pas en fonction d'un marché mais en fonction de la Loi sur les langues officielles. »

Par ailleurs, les artistes francophones d'un océan à l'autre auront un nouvel outil assurant davantage de visibilité aux artistes musicaux grâce au site de l'Anim qui sera lancé sous peu. L'Alliance nationale de l'industrie musicale (ANIM) a conçu cet outil en étroite collaboration avec le site de référence numéro un au Québec, soit Québec Info Musique (QIM). On peut s'attendre à d'autres collaborations entre les deux organismes, dont les sites respectifs offrent une accessibilité mutuelle permanente (voyez le joli bouton rouge d'ANIMusique, dans notre section réservée aux Partenaires de QIM!).

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica