Actualités

Le coeur plus grand que Noël - Marie-Michèle Desrosiers en spectacle

5 décembre 2000 (QIM) – (Église Notre-Dame de l'Annonciation de l'Ancienne-Lorette, le vendredi 24 novembre 2000)

Chacun sait que Marie-Michèle Desrosiers possède une carrière sans faille qui l'a conduite de la phénoménale envolée du groupe Beau Dommage dans les années soixante-dix jusqu'à l'extraordinaire succès, depuis 4 ans déjà, d'un disque regroupant les classiques de Noël, en passant par une foule d'autres réalisations artistiques. Cet album, certifié double-platine, réalisé par André Gagnon et enregistré avec l'Orchestre symphonique tchèque est un pur enchantement. Cela tient évidemment à plusieurs raisons notamment au fait que la chanteuse ne se contente pas d'interpréter des chansons, elle les rend plus belles que nature en y mettant toute l'humanité dont elle est capable!

Si vous connaissez ou l'interprète ou l'album en question, il vous sera facile de vous imaginer, un mois avant Noël, dans la nef d'une église presque centenaire (celle de l'Ancienne-Lorette) chaleureusement décorée pour la présentation du concert de l'artiste. C'est en effet le vendredi 24 novembre 2000 que la population de la région de Québec eût le plaisir de communier à ce répertoire magique.

En première partie, le Choeur de l'Annonciation avait réchauffé l'atmosphère juste avant l'arrivée sur scène de madame Desrosiers qu'une salle remplie à capacité avait hâte d'apprécier.

Le spectacle se déroule en deux parties d'une quarantaine de minutes chacune au cours desquelles elle interprète avec sa voix de cristal et un recueillement de circonstance près de 20 titres, accompagnée de deux musiciens (Réal Léveillée et Francis Covan). Avec piano, violon, accordéon (et une apparition du saxophoniste Guy Hébert) et quelques orchestrations programmées électroniquement, ces messieurs remplissent littéralement l'espace entourant ainsi la voix magnifique de la soliste. Avec une économie de mouvements, celle-ci ajoute d'ailleurs ici et là quelques anecdotes qui parsèment son spectacle. De la "Marche des Rois mages" à "Sainte nuit" en passant par "Have Yourself A Merry Little Christmas", le public reconnaît plusieurs chansons que Marie-Michèle additionne très logiquement au répertoire traditionnel du temps des Fêtes comme "23 décembre" de Beau Dommage, "En veillant su'l perron" et "Happy Xmas (War Is Over)" de John Lennon qu'elle identifie comme son idole!

À n'en pas douter, cette présentation inaugure de belle façon la saison des réjouissances et chacun, après l'invitation de la vedette en début de spectacle, aura eu l'impression d'être pris dans ses bras par l'une ou l'autre de ces mélodies éternelles qu'on se plaît à ramener dans nos vies comme pour se rassurer, année après année, lorsque l'hiver se pointe.

Assurément bien rodé, le tour de chant qui se déroule sous le signe de la chaleur prouve, si cela était encore nécessaire, que Marie-Michèle a le coeur encore plus grand que Noël. À voir et entendre sans faute.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica