Actualités

L'auteur de la chanson "Comme d'habitude" nous a quittés

12 août 2000 (QIM) – « Je me lève et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d'habitude... » ou « And now, the end is near... » ces mots ont fait maintes fois le tour du monde depuis le printemps 1968 (l'année suivante pour l'adaptation anglophone signée Paul Anka). Mardi le 8 août 2000, nous apprenions le décès de Gilles Thibaut, co-auteur avec Claude François de ces paroles reprises par Michel Pagliaro dont c'était le premier 45 tours, tout juste après son départ des Chanceliers.

Cette chanson à succès a une histoire pleine de rebondissements. La mélodie en est d'abord composée par Jacques Revaux avec un texte anglophone intitulé "For me". La maquette ayant été présentée à Claude François à deux reprises, le chanteur propose finalement une nouvelle idée de thématique: la routine du quotidien, au sein de la vie de couple. À partir de ce canevas, le parolier Gilles Thibaut crée ce qui devient "Comme d'habitude".

Paul Anka, de passage à Paris, ramène une copie du disque de Claude François dans ses bagages. Quelques mois plus tard, il rédige une adaptation sur un thème différent, une sorte de regard rétrospectif sur la vie d'un homme d'âge mur et pensif qui affirme, à propos de chacun des faits marquants de son existence: « Je l'ai fait à ma propre façon », et la présente à son ami Frank Sinatra qui la grave aussitôt. "My Way" connaît une bonne diffusion qui lui vaut une 27ième position au hit parade de Billboard en mars 1969.

Déjà la chanson se révèle un cas spécial, partageant le rare privilège de franchir la barrière linguistique dans le domaine de la pop musique avec les gros canons de Chevalier, Piaf, Bécaud, Aznavour et quelques autres. Mais sa bonne étoile pousse la chance encore plus loin: l'adaptation américaine est enregistrée par Elvis Presley peu de temps avant sa mort et le 45 tours qui en est tiré atteint cette fois la 22ième position en novembre 1977. De là, les reprises se multiplient, par une multitude d'artistes de toutes provenances et d'allégeances musicales les plus variées. Si plusieurs réfèrent à la version du « king » Presley, d'autres rendent "My Way" à la manière punk (the Sex Pistols, Nina Hagen), avec une coloration flamenco ("A mi manera" par les Gipsy Kings) ou encore à la façon du chant classique (Pavarotti). Dans son ouvrage de 1997, Toutes les chansons ont une histoire, Frédéric Zeitoun parle de plus d'un millier d'interprétations différentes.

Au Québec, outre l'interprétation de Michel Pagliaro et sa version instrumentale par Jerry De Villiers, on se souviendra de la version humoristique de Jacques Desrosiers, de celle plus disco par Jacques Lepage ou de son interprétation instrumentale par l'organiste Monica.

En plus d'écrire pour Claude François, Gilles Thibaut a aussi écrit pour Johnny Hallyday ("Cheveux longs et idées courtes", "Que je t'aime" reprise au Québec par Sylvain Cossette à quelque trente ans d'intervalle et, une dizaine d'années plus tard "Ma gueule"), ainsi que pour Noël Deschamps, Sylvie Vartan et Michel Sardou. Ayons une pensée pour tous ces « orphelins de la chanson »!

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica